mercredi 4 juillet 2018

"Elle ? Mais elle a une tête de travelo !"

me disait une amie lorsque je lui ai dit que mon kiff en fille, ce serait la chanteuse Elie Goulding.




Jusqu'à une attirance sexuelle ? Peut-être bien... Surtout dans la vidéo Outside de Calvin Harris. (Titre master pouf s'il en est, ce qui ne gâche pas mon plaisir).




Il y a chez Elie Goulding, chez cette blonde androgyne et éthérée quelquechose de Anna Nicole Smith, qui hanta mon adolescence, autant dans son personnage irréel de top model des jeunes années (avec le paroxysme du clip avec Brian Ferry), que dans la descente aux enfers de la croqueuse de diamants (le mariage avec le milliardaire presque centenaire), que dans ses remontées spectaculaire (Ah son come back mutique, alors amincie et toute de noir vêtu à son procès), que dans les horribles circonstances double disparition d'elle et de son fils.

Oui, en son temps Anna Nicole Smith m'a fait douter.
Elie Goulding non.

Pourquoi ?
Parce qu'il y a aussi Ellie Goulding pas maquillée.



Mais là, c'est un autre problème.





4 commentaires:

  1. Tu as de ces goûts, mince j’en suis presque perplexe... 😂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah si, j'ai trouvé... les seins lourds ^^

      Supprimer
  2. J'ai toujours été surpris par les gays ayant une fascination pour une chanteuse ^^

    RépondreSupprimer
  3. Tom,pourquoi les gays ne pourraient avoir d'intérêt que pour des chanteurs,donc que pour des hommes???

    Pierre2

    RépondreSupprimer