vendredi 8 janvier 2016

Ouais désolé pour le silence,

depuis un mois, suis trop occupé à discuter avec vos "chéris", vos "petits copains", vos "amours" je sais pas comment vous les appelez.


Et voilà c'est pas plus compliqué que ça.
Sérieux surveillez-les, putain.

Allez la bise, et bonne année hein.





27 commentaires:

  1. Houla ça s'en la rancoeur de début d'année !
    Moi en tout cas je suis toujours là à checker tous les soirs ton retour.
    Content que tu sois tjs vivant
    Bisous et bonne année

    RépondreSupprimer
  2. ..."je collectionne pas non plus" lol

    RépondreSupprimer
  3. Pas joli joli l'esprit de début d'année :-)

    RépondreSupprimer
  4. Tu réponds souvent à ceux qui vont pas dans le sens de la vie que tu décris comme étant le bonheur mais là clairement ça sent l'aigreur contre ceux qui sont en couple...Car toi ça t'a jamais géné d'être en semi couple et de vaiser ailleurs.
    Suite logique de ce que tu écrit depuis disons une bonne grosse année, tu es aigri...Evidemment tu diras que non etc etc Tu sais toujours tout mieux mais en attendant ta vie sentimentale n'avance pas et ta vie sexuelle n'est plus qu'une longue litanie de ce qui est devenu pour toi, une banalité.
    LOL donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec 2 posts en 2 mois t'es arrivé a deviner tout ça ? Whoua!

      Supprimer
    2. Le dernier y suffit, mais ce n'est pas la première fois,que je pense aussi la même chose en te lisant... Une introspection s'impose peut-être. Tu parlais de faire un break à une époque ;-)

      Supprimer
    3. De sexe, d'écriture... À toi de voir

      Supprimer
    4. De sexe, j'en fais plus qu'on ne l'imagine, d'écriture c'est ce que je suis en train de faire manifestement...

      Supprimer
  5. Genre "surveillez les" quoi lol, je suis pas en couple mais t'as qu'à aussi surveiller si les mecs avec qui tu discutes sont en couple ou pas... tu diras ah mais non ca me regarde pas j'ai pas a savoir je m'en fous blabla. .. en attendant si tous les séducteurs faisaient ca ca réglerait le pb de l'infidélité qui on dira aussi ce qu'on voudra, implique DEUX personnes. Après cela dit, je m'en fous lol que ce soit bien entendu ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sous-entendu "surveillez les" si vous croyez en la fidélité. Mais comme c'est pas mon cas...

      Supprimer
  6. Oui bah tu es loin d'être un cas isolé, et ca reste, quoiqu'on en dise, l'option la plus facile...

    RépondreSupprimer
  7. Quentin, j'ai lu récemment l'intégralité de ton blog et je dois dire que je me reconnais tout à fait dans ce que tu décris avec naturel et talent.
    À ceux qui te critiquent je réponds que ce blog ne fait l'apologie de rien, il raconte des scènes de vie auxquelles on peut s'identifier ou pas. Il ne prône aucun modèle, ne fait aucune apologie et peut apporter des réponses à certains d'entre nous.
    Je mène la même existence et n'en tire ni fierté ni honte; c'est ma vie semblable à celle de certains, différente de celle d'autres.
    Je termine en disant que Quentin est généreux de partager ses récits avec nous et je lui en sais gré.

    RépondreSupprimer
  8. Je pense que Louis a en partie raison mais il ne faut pas non plus être trop irénique. .. généreux peut être en partie en même temps s'il écrivait c'est aussi peut être parce qu'il en avait envie/besoin... bref ca répond aussi à quelques intérêts propres d'introspection ou de documentation ou autres .. ce n'est pas que du pur altruisme / générosité, ne tombons pas dans un excès d'angélisme :)

    RépondreSupprimer
  9. J'ai lu que la générosité pure n'existait pas, qu'on faisait toujours tout un peu pour soi. Je suis assez d'accord

    RépondreSupprimer
  10. J'ajouterai que ce blog montre une qualité littéraire certaine qui fait que ce serait dommage de ne pas poursuivre cette joyeuse introspection(on oublie trop souvent que c'est la Recherche).
    En bref, continue surtout à écrire, quand bien même un jour tu ne parlerais plus que de vieillesse et de corps avachis, ce sera d'autant plus fort au regard de tes aventures passées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les qualités littéraires et stylistiques de ce blog sont évidentes. En ce qui regarde la vieillesse il y a encore de la marge, beaucoup de marge !

      Supprimer
    2. J'imagine que Quentin a débuté ce blog à l'approche de la trentaine ?

      Il reste de la marge, mais le sentiment du temps perdu est souvent indissociable du temps qui passe - c'est ce que Quentin semble écrire.

      Et incidemment il donne du sens à ses aventures en les inscrivant dans sa vie.

      Supprimer
  11. En effet la générosité pure n'existe sans doute pas, mais si les écrits de Quentin nous parlent ils nous sont bénéfiques à nous aussi et c'est ce que je retiens.
    La chronique que tient Quentin depuis quatre ans donne à voir un cheminement personnel qui nous éclaire (en tout cas moi) sur un parcours de vie, une évolution et c'est à ce titre un beau témoignage de vie.
    Je suggère d'ailleurs aux contributeurs "anonymes" d'adopter un pseudo qui clarifierait les échanges.

    RépondreSupprimer
  12. Mmmm bénéfique je sais pas... me concernant je vois pas trop en quoi. Ca apporterait justement du désenchantement et inciterait à emprunter des voies "faciles" et serviles... facile dans le sens se battre pour construire qqch dans la fidélité (pour ma part elle m'est naturelle je n'ai jms été infidèle et j'ai même du mal même qq tps après la fin d'une relation...) est plus difficile, donc finir par dire après qq déceptions "oohff j'y crois plus"a un côté facile pour moi... comme les gosses tomberaient 2 ou 3 fois en apprenant à marcher et diraient " bon bah ca me saoule je reste a 4 pattes.. "lol je pense pas que ca soit l'esprit de la vie. Même en lisant tout ca je pense pas que ça m'incite a changer... en fait je me sens incapable de faire ca dans de telles proportions qui plus est, en lisant je me dis mais "comment on peut en arriver là et coucher avec autant de mecs..." c'est divertissant à lire, ca m'amuse, mais j'en serais bien incapable lol tout cela ne reste que mon opinion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme, c'est bien ce que j'écrivais plus haut : ce style de vie qui convient à Quentin - et à moi aussi - n'est pas le tien. Ni Quentin ni moi ne cherchons à prouver quoi que ce soit ni à modifier les habitudes de qui que ce soit.
      Tu supputes que c'est suite à des déceptions que l'on consomme les relations sexuelles, ce n'est pas mon cas, c'est mon fonctionnement naturel et pour le moment je n'en vois pas d'autre possible pour moi.
      Parmi les aspects positifs je considère cela comme une activité sportive qui offre de surcroît une approche sociologique intéressante de nos semblables utile dans d'autres sphères sociales (monde de l'entreprise par exemple).
      On se fait tout un monde des ces rapports si on ne pratique pas intensivement, mais pour ma part je ne vois rien de plus naturel : deux personnes animées par le même désir concluent charnellement.
      Chaque plan est différent : certains sont plus sensuels, tendres, d'autres plus basiques ... On peut varier les combinaisons à l'infini. Ainsi hier j'ai eu les faveurs successives de deux hommes tout à fait différents : un garçon naturellement viril qui s'est avéré soumis et un autre plus raffiné avec lequel c'était plus tendre. La jouissance a couronné les deux expériences.
      J'ajouterais que l'on peut aussi ajouter à tout cela les refus que l'on pose et ceux que l'on subit, c'est très formateur :)
      Pour conclure je dirais qu'il n'y a pas de désenchantement s'il n'y a pas d'attente stricte et focalisée. Le panel des hommes disponible est vaste ... les possibilités nombreuses.

      Supprimer
  13. Je n'aurais pour ma part pas osé parler au nom de Quentin même si tu penses le comprendre lol. Après j'ai aussi lu le blog et même si on évolue tous, plus jeune il semblait beaucoup plus sensible et "fleur bleue" (quand il relisait ses petits carnets...) et semble quand même avoir essuyé des déceptions dans de précédentes longues relations. On peut considérer qu'il y a peut être de la résignation et de l'aliénation de soi depuis (2 choses que j'ai en horreur lol) ou on pourrait benoîtement dire qu'il a juste "changé" qu'il était jeune etc. On ne saurait dire où est la vérité absolue ni même lui je crois... quant au sexe comme moyen de se sociabiliser et de se faire un réseau et associer ca au domaine professionnel, je préfère ne même pas y tremper le bout de mon doigt tu m'excuseras lol c'est peut être pourquoi être gay est qqch que même si je le suis sexuellement je ne me suis parrallement jamais senti concerné. .. car il y a des choses qui gravitent autour de ca dont je ne me sentirai jms partie prenante... mais c'est vrai que c'est une réalité pour beaucoup! Que je ne considère pas comme mes "semblables" par conséquent. C'est une chose qui n'est ni censée me nuire, ni m'apporter un avantage quelconque et encore moins dans le monde du travail :-S .. Anonyme assumé ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme assumé (lol) je ne parle bien évidemment pas au nom de Quentin, mais me reconnais assez bien dans ce qu'il relate avec talent.
      Tu ne m'as pas bien compris au sujet du sexe pratiqué de manière intense : en ce qui me concerne il constitue AUSSI un outil (je ne précise pas la taille :)) propice à la connaissance de soi et des autres et donc bénéfique dans les relations que l'on peut entretenir dans d'autres sphères.
      Ce que tu décris comme le milieu gay n'est qu'un des nombreux aspects de ma vie. Je ne suis pas spécialement festif, ne bois pas et ne consomme pas de stupéfiants.Je ne suis inscrit sur aucun réseau ni même sur facebook. Beaucoup de gays que je rencontre mènent une vie similaire. Des liens se créent donc de manière naturelle : durables ou éphémères.
      Ainsi j'ai quelques sex friends souvent partants pour un plan : on s'appelle peu, on ne s'attache pas, on se voit, on b.ise.
      Les propos que tu tiens auraient pu être les miens à 20 ou 25 ans, donc je me garde de les juger; mais tu ne sais pas comment tu évolueras.
      Tu découvriras peut-être un jour que le "milieu gay" ne correspond pas nécessairement aux clichés qu'on lui associe.
      Une fois encore je ne fais l'apologie de rien, mais tente de répondre le plus sincèrement possible.
      Bon allez, là je pars à une after avec des bears sous poppers - mais non je plaisante :D

      Supprimer
  14. Mais ce blog vit même sans post :)
    J'ai raté cette discussion (soutien à Louis en passant) et je glisserai juste un petit grain de sel : arrêtons de limiter la fidélité à sa restriction bourgeoise ! Il y a bien d'autres aspects de fidélité dans un couple et je ne crois pas certain que la fidélité sexuelle soit la plus importante.

    RépondreSupprimer
  15. J'ajouterais encore un petit commentaire à ce qui vient d'être si bien dit, et qui s'adresse à Anonyme : la recherche plus ou moins compulsive de rallions multiples n'est pas l'apanage des seuls gays. Je connais beaucoup d'hétéros qui sont dans le même trip et séduisent tous azimuts pour "rester en forme". Observons, ne jugeons pas, mais apprenons à nous connaître pour savoir ce qui nous rend heureux et comment nous souhaitons mener notre vie, dans le respect de la liberté des autres.... Victor

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très juste. Il me suffit de passer un peu de temps avec mes amis hétéros célibataires pour me rendre compte qu'ils sont a l'affut, ne veulent rater aucune occasion, et son en chasse en permanence. La différence, c'est que dans leur cas ça s concrétise beaucoup plus difficilement...

      Supprimer