samedi 21 novembre 2015

Toujours au Qatar,

à Doha plus précisément (puisque de toute façon il n'y a rien d 'autre à voir), repensant à cette ruelle interlope où les garçons se retrouvaient avant de partir je-ne-sais-où.
Il faut bien que les garçons se retrouvent quelquepart, et en ce sens cette ruelle non ouverte à la circulation n'est pas une mauvaise idée.

En revanche comment expliquer ce local, à l'aéroport, alors que nous allions continuer notre voyage vers la Thaïlande, travaillant au portiques de sécurité, qui drague honteusement Wilfrid avec qui je voyageais, en lui lançant à coups de clin d'oeil : 
"- My boy, you're my boy"

Sans doute comme me l'a dit Cyprien à qui je m'en étonnais, parce qu'il sait qu'il ne risque rien à faire ça à des Européens, de passage de surcroît.

Départ pour Bangkok.



Je me souvenais alors de la Tanzanie, où je m'étais fait draguer sans aucun problème dans un bus, encore pire qu'à Paris.

Je réfléchissais, énumérais dans ma tête les différents pays musulmans dans lesquels j'ai passé du temps (Jordanie, Egypte, Maroc, Tanzanie, Zanzibar) ainsi que la Russie, et ce que j'y avais observé.

Je me disais que décidément, mis à part les pays totalitaires, ou l'autoproclamé Etat Islamique, les homosexuels ne sont pas pourchassés. Et ils sont dans bien des endroits tolérés, voire acceptés, à partir du moment où ils se cachent.





9 commentaires:

  1. Et ils sont dans bien des endroits tolérés, voire acceptés, à partir du moment où ils se cachent = antinomique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le sens qu'on accepte qu'ils puissent vivre en liberté.

      Supprimer
  2. vivons heureux vivons cachés ?

    stef_dgcab

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas qu'ils vivent heureusement leur sexualité non. Mais il la vivent tant bien que mal

      Supprimer
  3. Belle Hypocrisie en effet, bien sur que l'homosexualité existe chez les musulman elle est toléré mais bien évidement caché , elle permet a l'adolescence un exutoire de la libido.

    Mon copain a vécu son adolescence au Caire et y a fait son éducation sexuelle , par contre il reste impératif de se marier il est facile de trouver une femme complaisante ( tout est dans le non dit ) et de continuer a vivre son homosexualité.


    Je t'invite a lire également les contes des Mille et Une Nuits

    RépondreSupprimer
  4. Finalement c'est peut etre un bon compromis lol mais ca reste horrible pour les femmes avant tout...

    RépondreSupprimer
  5. Je checke tous les soirs de nouveaux posts et rien ! Que se passe t il ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrément surbooké ces temps çi, j'ai plusieurs projets d'articles dans mes brouillons sur ce que j'ai vécu ces dernières semaines mais pas le temps d'en faire des articles, là...

      Supprimer
    2. Besoin d'un secrétaire particulier ?

      Supprimer