samedi 31 octobre 2015

Derniers soirs

à la température douce, au square de la Croix Rouge avant qu'il ne s'enfonce dans sa longue hibernation hivernale. Nous sommes début octobre, le cirque Pinder commence à monter son chapiteau sur la pelouse de Reuilly, j'y passe une nuit sur deux, vers 23 heures.

L'humidité commence à se faire davantage sentir, une brume teinte l'air et donne au lieu une atmosphère quasi mystique.


Sur la route qui sépare le square du bois le plus chaud, la lumière filtre entre les feuilles et accroît l'impression de noir total derrière les arbres.

il faut que je vienne ici pour ressentir les mêmes frissons qu'à mes premières sorties au sauna à Paris, et je je sorte parfois émerveillé de quelques rencontres que je peux y faire. 




Cette année le lieu a été surpeuplé. Depuis deux ans et mon premier relevé topographique, l'espace dévolu à la drague s'est considérablement agrandi.

Il a d'abord déserté le nord du bord de la pelouse de Reuilly, les dernières coupes des herbes hautes ont été fatales à cet espace qui depuis n'est qu'un passage pour rejoindre la station de métro Porte Dorée par la sortie de la rue Joseph Chaillet. 

Il s'est toutefois agrandi sur le square de la croix-rouge en lui-même, qui autrefois n'était pas très fréquenté. Le lieu bordé d'arbres du côté du lac est très prisé, notamment grâce à ses hauts buissons qui cachent des places creuses de quelques mètres carrés. La barrière longeant le périphérique est également assez fréquentée. Moins toufue, elle vaut surtout par le bruit des voitures vrombissantes sur le périphérique encontre-bas et ce qui reste des lumières jaunes des réverbères dirigés vers la chaussée.

Enfin, la partie sud qui longe la pelouse de Reuilly est davantage dévolue aux mecs ayant trouvé un partenaire et qui veulent s'isoler, ainsi qu'aux mateurs qui les poursuivent. Très sombre et silencieux, ce lieu est l plus sauvage.



lieux d'affluence en rouge

Certains soirs il n'y a que des gueules de con, d'autres soirs que des bombasses. Je n'exagère pas, alors que ces lieux de dragues étaient plutôt mal fréquentés il y a encore quelques années, j'ai l'impression qu'ils se sont démocratisés, et sont désormais fréquentés par toute une population qui ne trouve pas/plus sont compte dans les applis de drague.

Toujours aussi bondés pour ces derniers jours (il paraît même que le lieu est fréquenté même en hiver par quelques irréductibles), je savourais un soir d'un jeune homme très bcbg un peu geek à lunettes comme j'aime, venu me rejoindre contre un arbre du square, en enchaînant sur Jean, un jeune rebeu actif qui te parle au féminin avec son accent maghrébin, pour finir en groupe sous les arbres avec un mec surdimensionné en train de se faire sucer par deux autres mecs. chaud de chez chaud.

L'année prochaine la foire du trône (qu'on parle toujours de délocalisée) sera de nouveau en place sur la pelouse de Reuilly jusqu'à la fin du mois de mai. 
Il faudra à nouveau attendre les premiers jours de juin afin de profiter des nouvelles aventures, et des nouveaux arrivants...





4 commentaires:

  1. J'adore ces articles en mode "guide du queutard" :)

    Tu fais les visites guidées aussi ?

    contro-un-cor

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais faut faire abstraction des nombreuses fautes de frappe, je n'ai pas toujours le temps de me relire...

      Supprimer
    2. C'est quand même grâce à toi que je suis devenu un adepte de cet endroit géant, merci! Il me semble que j'y ai rencontré ton avocat tien, une vieille connaissance. Et on a de la chance avec le temps, on va pouvoir jouer les prolongations ce week end...

      Supprimer
  2. Les sentiers de la perdition vont bientot passer en hibernation ... Même si tu as je pense grandement contribué à remonter sa fréquentation, le froid va faire son oeuvre brrrr

    <3 la table de ping pong

    stef_dgcab

    RépondreSupprimer