lundi 31 août 2015

Il fallait monter d'un palier

avec Madan, cet ex-hétéro devenu bi et qui sera bientôt complètement gay. Après l'avoir flip-fucké, l'avoir emmené baiser au square de la Croix Rouge, nous étions vautrès dan un canapé du bar l'Imprévu à commander un cocktail.

Il prit un sling-summer. Je ne pu m'empêcher de lui signifier que le choix du sling ne m'étonnait guère de sa part. Il m'interrogea, ne sachant pas ce qu'était un sling. Il découvrait la signification sexuelle de ce mot.

Sans lui décrire l'objet, je lui promis de lui en montrer un dans la soirée. Comme nous étions rue Quincampoix, il ne nous a fallu que quelques encablures de rues pour arriver devant le Sun City, qu'il découvrait.

Tout comme les sous-bois ombrageux du square de la Croix-Rouge, il se fit très rapidement à l'endroit, m'embrassant contre les murs des couloirs tout en alpaguant de la main les garçons longilignes qui passaient derrière lui.

Totalement libérés, nous sexions dans des cabines ouvertes, parfois rejoins par des mecs qui nous plaisaient guère. Non, c'est un peu plus tard où un métisse se mêla à nous et nous proposa de nous enfermer pour de bon dans une cabine tous les trois.

Pour la première fois j'ai vécu du sexe à trois parfaitement équitable, flip-fuck sur flip-fuck entre trois versatiles parfaits. Épuisant ! Mais pourtant j'étais parfaitement à l'aise, me surpassais quelles que soient les configurations, sans défaut d'érection ni de manque d'imagination. Pourtant j'étais le moins bien monté (le métisse en question avait été particulièrement bien doté par ses gènes), mais je sentais le désir des autres me galvaniser. 
Au contraire de certaines soirées où je me sentais moche et pas désiré, peut-être à tort... Il me faut travailler l'auto-persuasion, ça peut fonctionner.

Le lendemain, sans commentaire, reçu par mms une photo de l'ouvrage que Madan est en train de lire, de mémoire du Renan Chéneau, ses doigts posés en bas de page :





Confirmation d'un message à peine voilé, d'une perche tendue une nouvelle fois, qui se confirmera quelques jour plus tard lorsqu'il parti au festival de la route du rock, par la réception d'un sms encore plus clair. 




Crainte des malentendus, haine des histoires compliquées, fuite de l'engagement, et pourtant ne pas pouvoir s'empêcher de rester.






1 commentaire:

  1. Le sling je connaissais mais j'ignorais qui était Renan Chéneau. Comme quoi on peut se cultiver en te lisant... Olivier

    RépondreSupprimer