samedi 13 juin 2015

The Loop,

c'est ce genre de chose que je déteste et qui a l'air de sévir ces dernières semaines sur les blogs. Ce genre de chaîne de questions qu'on se refile les uns les autres. Au retour des USA, j'ai franchement autre chose à foutre.

Je ne connais pas de blogueur personnellement, hors mis peut-être Cédric Darval de Bayen, et encore pas trop. Je ne l'ai vu que deux fois à des soirées et on ne peut pas dire que nos conversations furent interminables.

Non, la contamination au loop est venue d'un autre blogueur dont j'ai déjà parlé sur ce blog, un certain Dorian Gay. Première réaction : soupir. Je trouve ça long, certes instructif, mais je vois peu d'intérêt de m'y mettre, ni pour moi (qui par définition connais mes réponses) ni pour mon lecteur qui se fout bien du shampooing que j'utilise (je caricature à peine).

Mais bon voilà : Dorian Gay a tout l'air d'être une bombasse, et j'avoue que ça peut influer sur l'éventuelle réponse que je peux apporter à sa requête. Il est fin et noir et rien que ça, vous savez comme je l'écris souvent, que ça suffirait presque à me faire tomber amoureux. Croisant souvent son profil sur quelques applis, il ne doit pas vivre très loin de chez moi. Après recoupage, je dirais au milieu du XIeme arrondissement... Comment pourrais-je alors ne pas obéir à l'ordre virtuel d'un tel inconnu avec de si beaux yeux et une si grosse bite (bon là j'en sais rien, je brode... ou me fie aux spécificités réelles ou fantasmées de son profil Planetromeo).

Alors voilà. c'est parti.
Le principe est simple : 6 étapes, 11 questions.


ETAPE 1 : CITER LA PERSONNE QUI VOUS A ENCHAÎNÉE
C'est fait juste plus haut. Et de quelle manière !...


ÉTAPE 2 : RACONTER 11 PETITS (OU GRANDS) SECRETS SUR SOI :
C'est là où ça se corse et qu'on voie que je suis incapable de jouer à ce jeu pourri. D'autant plus que la raison d'être de ce blog sous prête-nom est justement de parler de mes secrets anonymement. Donc vous savez déjà tout...
Bon j'essaie quand même, mais je ne pense pas arriver jusqu'à onze...
1/ J'arrive de moins en moins à faire de compromis pour pouvoir vivre de ma passion
2/ Je me désespère lorsque je n'ai pas de commentaires à mes articles
3/ Je pense que tous mes amis proches sont au courant de ce blog mais ne me le disent pas
4/ Je me suis reproduit
5/ Je mets des crèmes antirides depuis l'âge de 14 ans
Bon j'arrête là parce que sinon on va vraiment arriver à ma marque de shampooing.


ÉTAPE 3 : RÉPONDRE AUX 11 QUESTIONS POSÉES PAR CELUI/CELLE QUI VOUS A DÉSIGNÉ

- Une mauvaise habitude ?
Je suis onychophagique, ce qui me compromettrait lourdement avec la personne citée à l'étape 1.


- La dernière fois que tu as pleuré ?
Devant Still Alice, au ciné, au dernier plan du film

- Un des plus grands moments de honte que tu aies pu vivre ?
Une humiliation de mon père dans un magasin de vêtements alors que j'étais enfant, j'ai voulu faire une blague en lançant les culottes que j'avais trouvées dans la cabine d'essayage utilisée par ma mère. Ses "-Ramasse!" méprisants le doigt tendu vers le sol résonne encore dans ma tête.

- Cette partie du corps qui te complexe le plus ?
Mes fesses je pense, que je muscle à mort tous les matins pour qu'elles prennent plus de volume, mais le résultat reste... mince

- La première chose que vous faites le matin ?
Check de portable, comme tout le monde

- L’une des choses que vous craignez le plus ?
La déchéance physique

- Plutôt introverti ou extraverti ?
Ça dépend des jours, je peux autant sortir seul et adresser la parole à des inconnus que rester dans mon coin et refuser tout contact. Je n'ai jamais trouvé ce qui régissait ces changements.

- Si tu devais décrire des vacances parfaites ?
Parcourir un continent avec un sac à dos et un ami, traverser des villages reculés et spartiates, parcourir de grands espaces, rencontrer et draguer des locaux dans des grandes villes. La Chine quoi.

- Le film dont tu connais les répliques cultes ?
Les films écrits par Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui, Cuisine et Dépendances et Un air de Famille en particulier.

- Une des choses les plus touchantes que tu aies pu faire par amour ?
Je suis pas un champion de la démonstration... Mais je dirais réserver à plusieurs reprises des vacances à l'étranger et en avertir mon concubin que le jour du départ.


ÉTAPE 4 : DÉNONCER À SON TOUR 11 PERSONNES QUI DEVRONT REPRENDRE TOUTES LES ÉTAPES DE CETTE CHAÎNE
Comme je ne connais pas de blogueurs et que je goûte peu ce genre d'exercice, je vais passer leur tour !

ETAPE 6 : INFORMER LES VICTIMES QU'ILS ONT ÉTÉ NOMMÉS...

Je suis un lâche.





12 commentaires:

  1. Tu t'en es plutôt bien sorti !

    RépondreSupprimer
  2. "Je me suis reproduit?" Paternité ou je délire et rien à voir?

    RépondreSupprimer
  3. Tu es de plus en plus énigmatique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant ce genre de questionnaire justement c'est pas le but...

      Supprimer
    2. Si, c'est clair, il est père !

      Supprimer
    3. Finalement c'est super instructif c'est exercice-à-la-con ! Je suis sur le cul (sic) ;)

      Supprimer
  4. Ces questionnaires me font penser aux animations de mariage où un gus s'arroge le droit de faire participer à des jeux, selon son bon vouloir, des invités qui par politesse font semblant de s'amuser alors qu'ils enragent en réalité d'être précipités aux antipodes du savoir-vivre. Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la différence que je m'y suis prêté de bonne grâce, alors que je ne m'en sentais aucunement obligé ;)

      Supprimer
  5. Merci de t'être prêté au jeu - je suis le premier à dire que ce principe des chaînes m'exaspère mais je me suis lancé car j'en devais une ou deux au bloggeur qui m'a enchaîné. Je note avec stupéfaction que tu sais beaucoup de choses sur moi - quelle injustice alors que l'on ignore absolument tout de toi !. Je confirme presque toutes tes supputations ;) je suis en effet dans le Xème. Par ailleurs, bien que tu prétendes le contraire (i.e. l'utilité de savoir quel est ton shampoing), cet exercice a permis d'apprendre un certain nombre de choses étonnantes et insolites sur toi. J'ai donc bien amorti mon "enchainement" :)
    DG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup de choses genre la grosse bite ? (désolé je suis hautement alcoolisé dans boîte improbable en Russie)

      Supprimer
    2. Non la grosse bite, on avait compris nana Quentin :-)

      Supprimer