mardi 16 juin 2015

Retour dans l'appart de tous les vices,

à ​ce dernier étage d'immeuble parisien où il s'était passé tant de choses la dernière fois. Ça fait neuf mois et ça commence à dater. Avec mes voyages à droite à gauche je n'avais pas pu y retourner plus tôt. Je n'en crevais pas plus d'envie que ça non plus, ma libido ayant considérablement diminué depuis une bonne année.


J'étais fébrile certes, mais moins que la première fois. Je savais mes capacité et j'étais sûr de ma motivation, bien qu'il eut fallu s'engager sur sa présence presque un mois avant la date de la soirée. Quelques jours avant, le long sms d'usage venait rappeler les recommandations ainsi que les règles à respecter pour cette soirée nommée United Gents...


Le jour même, c'est le luxe de préparation. Une bonne nuit de sommeil, double dose de sport le matin, gommage, rasage, épilation de ce qui traîne, alimentation légère. 

Il faudrait que je vive tous les jours comme si j'avais partouze le soir.

Une poche à scratch attachée à ma cheville avec des stimorols, 150 g. de pâtes deux heures auparavant, un redbull lorsque je pars. La formule pour tenir jusqu'au bout de la nuit. Ça tient tellement bien qu'en rentrant chez moi à quatre heures du matin après trois quarts d'heure de Vélib' pour traverser Paris, je n'ai pas trouvé le sommeil et me réveillais toutes les trois heures en pleine forme. C'est à se demander pourquoi tant de mecs se ruinent la santé avec l'alcool et les stupéfiants, alors qu'une assiette de pâtes et une boisson énergisante suffisent.


Là bas c'était la foule des grands jours. Dès le tramway on devinait les participants avec leur sac plastique dans lequel il avait entreposée la bouteille demandée pour participer. Le jeu était évidemment de voir la couleur de leurs chaussettes. Oui car je rappelle le concept : en mettre des noires si on est actif et des blanches si on est passif (le mix est évidemment possible, voir recommandé, ce que fait votre serviteur).

Je retrouvais mon pote avec lequel j'avais fait en avril ce voyage au Canada et au Etats-Unis. Surprise car je ne savais pas qu'il venait à ces soirées ! Le secret des participants est vraiment bien gardé... Tellement bien qu'on a jamais ébruité le nom de ce présentateur de journal de chaîne d'info continue qui vient quelquefois.

Mais la vraie surprise c'est avec ce couple de mecs que j'ai vu plusieurs fois dans des brunchs chez des potes. L'un au visage un peu racaille, l'autre un peu nerd. Couple atypique. Je trouvais les deux pas mal, mais ils sont ensemble. Aux deux dernières orgies ils étaient là, on s'était salués rapidement, fait la bise, voilà.
A cette dernière soirée ils étaient là aussi. Bises, comme d'habitude. C'est bien plus tard dans la soirée, alors qu'au milieu d'une des chambre ça baisait de partout autour de moi et que j'étais moi-même dans les mains d'un garçon, que le premier des deux s'est approché et a participé à l'étreinte. 
Oui dans ces soirées c'est le principe : pendant que tu fais un truc avec un mec, selon les affinités, les mecs autour participent et s'insèrent là où il il y a encore de la place pour s'insérer. Mais comme le casting est particulièrement bien fait, tout le monde plait à peu près à tout le monde, et il ne faut pas attendre plus de trois secondes d'échange de regard avant qu'une action quelconque débute.

Très motivé apparemment, il s'est rapidement retrouvé sur moi et s'est transformé en actif sauvage tout en me regardant dans les yeux. Et là j'ai retrouvé cet effet iconoclaste de baiser avec une relation platonique, de casser violemment les barrières d'une amitié ou de la bienséance, pour d'un coup devenir intime et se retrouver dans le sexe. Ce fut cette même sensation l'été dernier dans notre bungalow du Cap d'Agde avec Serguei, lorsque notre ami Quentin avait proposé le plus naturellement du monde d'aller partouzer dans la chambre.
Il ne me quittait pas des yeux, était surexcité. 
"- Depuis le temps que j'attends ça !" me lance t-il au visage quelques secondes avant son orgasme. 
Une fois relevé, et laissant la place à d'autres participants, je passe à côté de son petit copain, le nerd, déjà en main avec deux autres garçons, qui se retourne pour me sourire et m'embrasser à pleine bouche tout en caressant mon sexe encore en erection. Il n'avait perdu aucune miette de ce qui venait de se passer avec son petit copain. Ce dernier passa derrière nous en lançant dans un sourire :
"-Ah, si ça reste dans la famille..."


"- Rallume rallume ! Il est comme ça depuis combien de temps ?!" cria l'organisateur en débarquant dans une des chambres, venant porter secours à un des partouzeurs que plusieurs mecs avaient vu s’effondrer inanimé sur le lit après plusieurs minutes de titubation. Il fut réveillé, un peu secoué, et se releva sans problème en s'excusant. Le mec avait juste un peu abusé de la vodka abondamment servie au bar.
On a peu de mal à imaginer le scandale si quelqu'un venait à mourir là, d'une overdose ou d'un coma éthylique.

L'énumération de tous les mecs qui me sont passé dans les mains lors de cette soirée parisienne orgiaque aurait peu d'intérêt, mais je me souviens d'un grand mecs aux épaules surdimensionnées qui ressemblait à mon père jeune. Pourquoi ai-je pris autant de plaisir avec lui ? Je peux me dire que c'est peut-être à cause de ses épaules, mais si je suis parfaitement honnête c'est précisément à cause de sa ressemblance avec mon père tel que je ne l'ai pas connu. Ouais, chelou.

Soyons honnête.
Jamais dans la vie de tous les jours je ne me tape de garçons à la fois aussi beaux, bien foutus, et bien montés que je m'en suis envoyé samedi soir là bas.
Pourquoi ?
1/ Sans doute je n'ose pas les accoster, ni même leur répondre lorsque ce sont eux qui entament la conversation sur les applis, persuadé que je suis d'être trop mince/vieux/moche/coincé pour leur plaire jusqu'à la rencontre
2/ Ils sont là dans un environnement où ça baise de partout et sont plus enclins à se livrer rapidement à un mec immédiatement disponible, pas si mal et open
3/ Je ne suis par excité par eux. 
Comme par exemple ce très beau mec (mannequin à ce qu'il dit) aux cheveux raides, fesses rondes et longue bite dure mais un peu bourré qui n'en pouvait plus à l'entrée de la chambre de droite et qui me mit le grapin dessus. J'ai adoré triper sur son corps parfait, parcourir les nombreux centimètres de son membre tout en touchant la rondeur de ses fesses, entendre les saloperies de mec hyper chaud qu'il me disait à l'oreille, mais je ne peux pas dire que j'étais excité par lui. 
Etrange paradoxe. Je ne suis définitivement pas excité par les beaux mecs. Mais je prends énormément de plaisir à être désiré par eux.

Et pour le coup, lui me désirait beaucoup, au point de me proposer de partir de la soirée avec son petit copain, de prendre un Uber et de se rendre chez eux pour terminer tous les trois. J'ai décliné le plus aimablement du monde, préférant profiter des mecs moins beaux jusqu'au bout de la nuit.

La soirée se terminait plus tard que d'habitude, et il était bientôt trois heures du matin. Dans le vestiaire, l'organisateur gueulait par rapport à l'état du bar, sur lequel en fin de soirée tout le monde avait jeté ses papiers de glaces, gobelets en plastiques.
"- Les mecs se rendent pas compte, si je dois engager deux mecs pour gérer ça pour la prochaine soirée, c'est mille euros quoi, tu divises par 160 et ça augmentera le prix de la participation..."

J'apprenais donc que nous étions 160 mecs ce soir là, et que j'ai bien dû en "côtoyer" 25%.

Ouf. Retour en Vélib', 15 km, 1 heure de trajet.
Oui la route est longue mais ce genre de nuit n'est pas anodine. Après tant de profusion, de concentration, de débauche, on a besoin de grand air, de se défouler dans une activité saine et fraîche.
Besoin de décompresser aussi.

C'est que nous sommes des êtres sensibles...




48 commentaires:

  1. Se faire baiser par une sosie de son propre père, en plus jeune, quel pied ! Je crois que je cherche cela depuis 20 ans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, je suis tout à fait sérieux. D'ailleurs il faut que j'en parle à mon psy... il a surement un avis sur la question !

      Supprimer
    2. Attends un peu et tu verras que plein de lecteurs, eux aussi, ont un avis sur la question...

      Supprimer
    3. Le fantasme existe pour pas mal de mecs!
      la première fois c'est déconcertant d'entendre "papa" pendant qu'on baise.
      je baise de temps à autre avec un petit mec de 25 ans (A/P) qui prend son pied à m'appeler papa et à y associer tout le vocabulaire vulgaire.
      Il m'a avoué que j'ai pile l'âge de son père et que je suis grand, mince comme son père et que je lui ressemble un peu;

      Et un autre de 20 ans.. qui lui est totalement passif, souhaite 100% de douceur et me murmure "papa je t'aime" ou "papa tu m'aimes?" à l'oreille quand il jouit. même si là, je sais aussi, que je ne ressemble pas du tout à son père

      Supprimer
    4. Vu ce que j'ai lu de temps en temps dans tes posts... un jour tu franchiras ce pas!
      peut être avec moi?

      Supprimer
    5. Le pas de quoi ? D'appeler un mec avec qui je baise "papa" ?
      Je crois pas non... Pour l'instant c'est plusss une vision que j'aie juste avant le contact, mais pas pendant, ni après.
      Si c'est v=coucher avec des mecs plus âgés ça oui, je le fais souvent et j'aime de plus en plus ça

      Supprimer
    6. Cela fait un moment que je te lis. ceci dit je commente très très peu chez toi.
      Mais crois moi : cela fait un moment que, sans même savoir à quoi tu ressembles, je me dis que je baiserais bien avec toi

      Supprimer
    7. Mais pourquoi au juste, puisque tu ne sais pas à quoi je ressemble ?

      Supprimer
    8. Va savoir!
      Un peu de tout
      Ce qui fait que par commentaire sur le blog c'est un peu compliqué à expliquer.

      Supprimer
    9. Non mais j'me fais draguer quoi ! Ici !!! J'y crois pas !

      Supprimer
    10. Bien sur que je te drague.
      Et pas que pour baiser avec un mec de ? combien déjà? 25? 26? 27? 28? 29 30?

      si ce n'était que pour l'âge :pas besoin de draguer sur ton blog. Grindr ou Romeo me suffisent

      Supprimer
    11. Ceci dit :
      la crainte que tu me juges "mauvais coup" et d'avoir un post cinglant à mon sujet sur ton blog est un frein

      Supprimer
    12. Allez.... des raisons?
      1) Ta prose, ta façon d’écrire
      2) ta vie sexuelle par moment débridée, sans vraiment de tabou
      3) actif/passif… enfin un mec versatile
      4) ce portrait superficiel que tu dresses de toi alors qu’il y a beaucoup plus à découvrir
      Bref… tout ce que je lis et interprète dans tes écrits

      Supprimer
    13. C'est très gentil, mais comme déjà écrit je ne rencontre jamais les lecteurs de ce blog

      Supprimer
    14. Dommage pour moi! Tu resterais donc un fantasme?
      S'il le faut je cesse de lire ton blog.

      Supprimer
    15. lol non ça ne marche pas comme ça désolé

      Supprimer
  2. j'ai déja participé un touze organisé par un rugbyman… me suis barré au bout d'un quart d heure…boucherie… les mecs pas top, en même temps suis difficile. Et les mecs veulent juste baiser, que tu sois beau ou moche. Peu importe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas complètement faux, dans une partouze un mec un peu moche a toutes ses chances

      Supprimer
  3. Elle était plutôt sympa cette soirée, ouais …

    RépondreSupprimer
  4. le journaliste : Itélé ou BFM ?

    RépondreSupprimer
  5. rooooohhh…… y'en des dizaines sur ces chaines… et puis quel est l'intéret de le mentionner sachant que ça va attiser la curiosité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour monter l'assurance de discrétion qu'offre cette soirée.

      Supprimer
  6. Sympa tout ça mais la perspective d'entendre les commentaires de boutiquier de l'organisateur me glacerait même si sur le fond il n'a pas tort. Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais il disait ça à la toute fin, quand les deniers se rhabillaient. Il vient pas te raconter sa vie à l'oreille pendant que tu ken...

      Supprimer
    2. J'ai fréquenté cette soirée vers 2012 et me souviens avec émotion d'un 14 juillet sur cette terrasse... puis je suis parti à l'étranger 3 ans. De retour je n'ai hélas pas le contact d'Etienne mais il m'avait recruté directement à une soirée. si qqun peut m'aider à le recontacter il me reconnaitra...
      Matt
      mattlecurieux at gmail point com

      Supprimer
    3. J'ai participé à 2-3 soirée chez Etienne, il m'avait recruté à une touze... c'était vers 2012 dont un sympathique 14 juillet où il y avait même 2-3 mecs ayant défilé sur les champs avant
      Puis j'ai quitté la France 3 ans et viens de Rentrer. J'ai plus son adresse mail... aimerai rentrer en contact avec lui il me reconnaitra...
      Matt
      mattlecurieux@gmail.com

      Supprimer
  7. Hey slt, je suis un petit coquin qui aimerai bien tenter l'experience de cette soiree, c'est possible d'avoir plus d'info, comment y participer :-)

    RépondreSupprimer
  8. mathieu beriou07 avril, 2016 16:32

    slt Quentin, sympa ton blog :-) en tout cas cette soiree moi j'ai bien envie d'y participer, tu pense qu'un minet pass comme moi peu s'y amuser ? :-) voici mon adresse mail ******** si tu peux me donner des info sur cette soirée ... bizzz

    RépondreSupprimer
  9. pkoi lui il a droit à un mail et pa smoi snif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui te dit qu'il a eu droit à un mail ?

      Supprimer
  10. Je suis tombé par hasard sur ton blog, car je voulais en savoir plus sur ces soirées dont j'ai entendu plusieurs fois parler (par des personnes qui connaissent quelqu'un qui connait quelqu'un qui est allé...) et j'aimerais bien trouver quelqu'un qui pourrait m'y introduire ! Mais apparemment avec toi c'est mort ?
    Sinon, dans Paris je vais à celles de Cyril, qui ont peut-être davantage pignon sur rue et qui sont très sympa ! (Et peut-être plus conviviales car là c'est plutôt une trentaine de personnes ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que Cyril a arrêté d'en faire. Je l'ai contacté mais il ne répond même plus...

      Supprimer
  11. Je ne sais pas si on parle du même Cyril ? Car il continue d'en faire deux par mois environ. J'y suis allé hier ;)

    RépondreSupprimer
  12. Ah mince je reçois plus les invits ! Il a du me virer le con ! ^^

    RépondreSupprimer
  13. Au pire réinscris-toi ? J'étais sur sa liste depuis longtemps (sans jamais être venu car je n'étais pas encore sur Paris) et pendant un temps je ne recevais plus rien non plus. Du coup je me suis réinscrit et tout va bien ^^ (Mais je me demande aussi si le mail n'a pas changé ?)

    RépondreSupprimer
  14. Ah mince je reçois plus les invits ! Il a du me virer le con ! ^^

    RépondreSupprimer
  15. Bug dans tes messages ? lol

    RépondreSupprimer
  16. Réponses
    1. C'est ça... Je le suis réinscris mais aucune nouvelle...

      Supprimer
    2. C'est ça... Je le suis réinscris mais aucune nouvelle...

      Supprimer
  17. je recois les mails. prochaine soirée le 16 avril

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dernière était le 16 oui. Pas de soirée en mai, les prochaines seront en juin ! :)

      Supprimer
  18. sinon je découvre que "Cyprien" fait dans le porno aussi sur Crunchboy... me demande bien quel age il leur fait croire qu'il a...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais pitié quoi... Les vidéos de Crunchboy c'est un peu a version gay de Jacquie et Michel...

      Supprimer