lundi 12 janvier 2015

En mode potes de baise,

c'est comme ça qu'on s'est revus avec le mec moyen à grosse bite rencontré cet été, et qui se révèle un mec pas trop mal, mais toujours à grosse bite.

il m'avait proposé d'abord un "bar à poil", comme il y en a pas mal dans Paris. En gros c'est un bar, mais on est à poil. Ah oui il y a des backrooms au sous-sol aussi. Bref, pas ma came. J'y suis allé une fois (quoiqu'on y était pas spécialement à poil) et je n'ai pas eu besoin de relire l'article de ce jour-ci pour me souvenir du sentiment mitigé que j'avais à la sortie. Je déclinais donc. Ce fut le freedj du dimanche soir et son ambiance décontracte et dansante, dont il devint immédiatement fan, évidemment.

A mon retour de Bourgoin, et la veille de repartir pour le Cap Ferret où je fêterai le nouvel an avec mes potes, il me proposait une nouvelle sortie, mais cette fois au sauna. Ce garçon avait décidément très envie de s'encanailler avec moi. Peut-être a t-il perçu un potentiel certain en moi, que je n'ai pas su voir en lui.
Et pourquoi pas un sauna, en effet. Je partais pour cinq jours d'abstinence totale donc autant jouer la frénésie. Le Sun City, encore une fois.

Il y eu un monde dingue ! Je savais que le dimanche entre deux jours fériés les lieux de drague sont particulièrement fréquentés. Mais alors là... Ça se branlait non-stop de partout, des mecs pas mal du tout, de la testostérone, cette atmosphère où on sent que les mecs veulent baiser là, tout de suite.
Lui, tranquille, me baladait dans tout le sauna. Je ne savais pas exactement ce qu'il comptait faire... Chercher un troisième ? Baiser chacun de notre côté et débriefer ensuite ? S'exhiber rien que lui et moi ?... Dans sa tête la situation pourtant avait l'air très claire. Mais j'aimais cette incertitude.
Je prenais ainsi le risque de la déception, mais je décidais de suivre. Dès que je m'éloignais il me cherchait des yeux et m'attendait. Bon signe.
On était assis côte à côte dans le hammam, et on a finalement passé une grande partie de la soirée à se faire tailler des pipes devant tout le monde. Ce n'était pas déplaisant, bien que le fait qu'il ait une bite bien plus volumineuse que la mienne aurait pu me mettre mal à l'aise. Les mecs alentours semblaient davantage excités par nous deux, doigts entrelacés, et devaient penser que nous étions deux petits copains qui venaient ici en couple se faire sucer par qui voudra bien. Les types à genoux devant toi, passant de lui à moi, de moi à lui, acharnés à nous faire jouir. Tripant et très valorisant.

Lui ne fait pas grand chose d'autre, la sodomie au sauna il n'en veut pas, et n'y arrive pas. Il est parti chez lui manger un bout avant de nous retrouver plus tard, tandis que je rentabilisais mon (exorbitant) ticket d'entrée en compagnie d'un mec de vingt deux ans muni d'un fessier exagérément musclé. 
Même après, une fois tous les deux arrivés au bout, insatiable, je m'excitais encore à lui demander comme il s'habillait, s'il portait des slims, s'il choisissait ses pantalons afin d'exhiber ces fesses uniques, et lui dire que je m'impatientais de le voir se rhabiller aux vestiaires.

"- Bah aujourd'hui je crois que j'ai mis un pantalon noir lambda parce que j'avais un rendez-vous pro, mais sinon j'ai un pantalon beige et là oui, c'est abusé. je me fait draguer par les mecs, mais encore plus par les filles, qui ne me parlent que de mon cul !"

...Et moi de regretter d'être parti sans lui avoir demandé son numéro de téléphone. Quelle idiote je fais parfois.
Vestiaires donc, mai sans lui. Messages de mon compagnon de baise parti chez lui plus tôt, qui s'impatiente...



Sun City, pipes dans le hammam, cul d'enfer, Subway, freedj, la vraie vie quoi.
Ah le bonheur exquis de danser légèrement sur du Britney Spears au milieu de mecs habillés après avoir baisé une soirée entière complètement à poil !

Alors que je ne l'imaginais pas du tout au début, j'ai sans doute trouvé nouveau compagnon de jeu. D'une part pour divers expérimentations sexuelles à plusieurs, mais aussi pour m'accompagner au freedj le dimanche soir.

Et ça, ça n'a pas de prix.








17 commentaires:

  1. on voit que tu aime élargir le cercle de tes amis :)

    Stef_dgcab

    RépondreSupprimer
  2. cooool ca ! :)) c'est fun, dis nous en plus sur lui (enfin dans la mesure du raisonnable), il a quel âge? il est comment physiquement? il est grand? j'adore trop les geeks tu as trop de chance il a l'air bien chaud! continue de nous narrer tes aventures avec lui :-P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai donné une brève description dans le premier article que je lui ai consacré, je l'ai linké au début de cet article

      Supprimer
  3. Mais grosse bite c'est genre quoi pour lui? 21x6? Lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement j'ai pas la règle dans l'oeil, mais disons que c'est un gourdin large et harmonieux, massif et lourd

      Supprimer
    2. Heureusement, ca pourrait faire mal une règle dans l'oeil (désolé ^^)

      Supprimer
    3. En revanche, avec un gourdin bien large, il y a moyen de se faire du bien...!

      Supprimer
  4. Bon la prochaine fois, des photos! Lol

    RépondreSupprimer
  5. Euh non mais comme je suis une bite en informatique, j'ai pas vu que s'affichaient et mon nom et ma photo, tu peux me deleter tout ça stp? :)

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. en ce moment il doit avoir une masse de travail ... patience

      Stef_dgcab

      Supprimer
  7. Bah plus de news avec ce mec a grosse bite? Vous faites plus rien?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est toujours en contact maiscomme je n'ai aucune minute à moi ces temps ci... je ne l'ai pas encore revu

      Supprimer