dimanche 14 décembre 2014

Rien n'a marché comme prévu

​à mon retour de Russie. D'abord Bastien, que j'ai été content de retrouver mais pour lequel je n'ai guère plus de désir sexuel. Ensuite le mec moyen de Planet Romeo qui me relance après plusieurs mois de silence et que je revois un soir chez lui. Est ce sa particularité physique insoupçonnable à l’œil nu, ou bien le souvenir des deux sex sessions partagées cet été qui se rappellent à moi, ou bien ses nouvelles lunettes de geek qui affinent son visage, en tout cas je le trouve beau, et affreusement désirable. Qui l'eut cru.

Encore un retour : Dans le cadre de mon travail j'ai du retourner la semaine dernière à la Fondation Dosne-Thiers, où j'avais dragué un Malaisien au postérieur fort appétissant. Le retrouver ainsi sur les lieux du crime m'a fait me rappeler de l'excitation procurée par cette chasse en territoire hostile. J'ai ainsi décidé, après cinq mois de silence, de lui envoyer un message... 





Visiblement,-et même s'il ne me saute pas directement au cou- il n'a pas l'air contre l'idée de remettre ça. Moi qui croyais que nous aimions tous la nouveauté...

Mais le come-back le plus inattendu est celui de Jack, ce jeune fou de vingt ans parti un jour sans se retourner en direction de nouvelles aventures. Quelques sms, quelques appels, et nous nous sommes revus. Connexion évidente avec ce garçon en permanence animé, s'adressant aux passants, dialoguant avec les vendeurs, apostrophant quiconque se présente devant lui avec un naturel bouleversant. 
Il est certaines personnes qui vous transforment à leur contact, aux côtés desquelles vous avec totale confiance en vous, n'avez petit de rien. La dernière fois que nous nous sommes vus il n'y a rien eu de sexuel, peut-être n'y avions nous-même pas pensé. Il m'a juste rejoins à Saint Lazare avant de gagner chacun nous soirées respectives. Je suis une fois de plus resté admiratif de sa fraîcheur, sa philanthropie, et découvrais une nouvelle fois à quel point sa spontanéité était contagieuse, et formidablement divertissante. J'espère le voir, encore longtemps.

Et puis il y a ce garçon dont j'ai abondamment parlé sur ce blog durant quelques semaines par le passé, et qui en pleine journée de samedi m'a envoyé un sms bien vener en découvrant (je ne sais comment) les dits articles. D'après ce que j'ai compris un de ses proches l'a reconnu. Menaces et intimidations, on peut dire qu'il l'a très mal pris, bien que ce que je disais de lui était plutôt élogieux.

Mais je comprends bien sûr qu'il n’apprécie pas (et que je finis de griller du coup toutes mes chances avec lui)... Il faut dire que ne pas avoir changé son prénom c'était pas très malin de ma part...

Du coup voilà, ne vous étonnez pas de plus voir certains posts de cette année, j'ai du en effacer une bonne dizaine ce soir.







3 commentaires:

  1. Je lis ton blog depuis 2/3 ans, l'ayant trouvé par hasard, et c'est toujours aussi plaisant à lire, je sais que tu reste anonyme mais lors de mes passages à Paris, si je le pouvais jte paierai un grand coup a boire, car je prends vraiment un grand plaisir a venir lire tes articles régulièrement dans ton antre.
    Un gros kiss à toi et tous tes potes !
    @+
    Stef.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sera pas possible pour le grand coup à boire, mais merci beaucoup ))

      Supprimer
  2. Il a l'air vraiment bien ce jack. .. me fait penser a ceux que j'ai pu aimer par ta description... tant qu'à être homo autant que ce soit pour des mecs qui en vaillent la peine. ..

    RépondreSupprimer