vendredi 26 décembre 2014

Ainsi, il était en bas,

comme espéré, comme attendu. Lui c'est le jeune homme flamand de 35 ans, "l'idéal masculin" comme j'ai aimé à le décrire lorsque je l'ai rencontré.
Il m'avait prévenu de son arrivée quelques jours auparavant et il est bel et bien venu. J'ai pu le sentir approcher de moi, presque monter les escaliers avant d'entrer dans mon appartement.



Toujours aussi beau, avec autant de magnétisme, mais quelquechose est passé. Encore une fois, le fait de l'avoir obtenu, sans doute, m'a fait me désintéresser de lui. Son air sûr de lui aussi, m'a peut-être un peu déstabilisé, lui qui paru si simple en ce soir de novembre. Mais bien plus que ça, il n'y avait aucun charme à l'avoir ici, à obéir à une soirée totalement planifiée -on boit un verre on discute on va se coucher- qui interdit tout imprévu donc toute excitation.

Je n'avais aucune envie de sexe avec lui, et constatais que le physique de mon partenaire a de moins en moins d'importance face aux circonstances.

Ainsi je n'entreprenais rien, aucune approche, et il en paraissait passablement surpris. Ajoutez à ça que je me trouve plutôt moche en ce moment et vous mesurerez mon envie d'à lors d'aller directement me coucher.

Ce que nous fîmes.

Nous étions l'un contre l'autre et je me disais que ça me suffisait. Celui que j'avais tant désiré était là, sans s'être forcé, et je n'avais plus rien à faire pour le conquérir davantage. Petit à petit je m'endormais, toutefois un peu amer.

Et c'est au bout de vingt cinq minutes qu'il se passa quelquechose que je n'attendais pas, et qui en une fraction de seconde fit basculer tout mon esprit, provoqua ma perte totale de sommeil, et me mit un considérable et durable gourdin : il me caressa le dos de la main.

Se contentait-il lui aussi de cette tendre proximité ?... Toujours est-il qu'en bougeant ma main, j'ai considérer son érection qui n'avait rien à envier à la mienne. Comme la mémoire peut nous jouer des tours ! Et ceci à bien des égards... Je ne me souvenais pas qu'il était si bien monté, et le fait de me sentir à nouveau désiré par lui provoquait chez moi cette évidence : je n'attendais qu'un signe. 

Autant passer sur ce qui a suivi, les positions, la variété des actes... Je me souvenais que sur un profil il avait marqué "principalement passif", et il est facile d'imaginer ma volonté cette nuit là de le contenter.
A cheval sur moi, proche de la fin, il se reculait pour s'éloigner de mon visage.

Trahison de la mémoire également, je ne me souvenais pas de la quantité de sperme qu'il expulsait à la fin.
Tout aurait pu être transcendant, comme jadis, mais non. 
Il est à la fois difficile d'éprouver éternellement l'émerveillement -inattendu de surcroît- de la première fois, mais également de m’enivrer encore de sa beauté alorqs que nous avons fait ça... toutes lumières éteintes.

Et coucher avec lui dans le noir, c'est comme voir Don Giovanni à l'opéra avec des boules Quiès.




12 commentaires:

  1. En lisant l'article je me suis dit on doit tous être un peu schizo à nos moments...

    RépondreSupprimer
  2. Et pour la quantité de sperme je pense que ca n'a rien a voir avec la mémoire ca dépend tout bêtement des fois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si si, parce que ça m'a bien rafraîchi la mémoire !...

      Supprimer
  3. Et je trouve beau et touchant comme tu le racontes.

    RépondreSupprimer
  4. La dernière phrase ! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Lacan a dit "le désir, c'est le désir du désir de l'autre".
    Tu ne le désirais pas, jusqu'à ce que tu t'aperçoives qu'il te désire, et alors tu le désires aussi.
    C'est quand même un peu compliqué, un mec !
    Victor

    RépondreSupprimer
  6. Ah lalala , j'ai du retard!!: va falloir que je rattrape tout :(....

    RépondreSupprimer
  7. Est-ce que ça ne te gêne pas qu'il y ait le nom d'une rue voisine de la tienne dans vos échanges ? Pas top pour l'anonymat, il me semble !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ça ne me gêne pas, ça en dit pas beaucoup sur moi,et pour m'identifier à partir de ça bonne chance ! ^^

      Supprimer