vendredi 24 octobre 2014

La vérité c'est que je me gave !

C'est pas autre chose ! Malgré ce que je croyais il y a quelques mois non, je n'ai pas terminé ma période baise, pas plus que je n'ai transféré telle addiction sur le travail ou quoi que ce soit d'autre.

Je trouve toujours qu'un garçon est la chose la plus fascinante qui existe et que ses lèvres, son corps, les mystère de la montée de son excitation sont ce qu'il y a de plus extraordinaire au monde. Et je ne parle pas de ce qui entoure tout ça, la découverte de la personnalité de quelqu'un, cette colossale pièce montée qu'est la vie de chacun. C'est, actuellement en tout cas, ce qui m'épanouis le plus. Je fantasme à tout va, je réalise mes fantasme à tout va, et je crois qu'en fait, ce n'est pas tout à fait prêt de s'arrêter.

"Est-ce la fin de votre éblouissante matinée?" questionnait Marguerite Duras en parlant de la jeunesse. 
Ma matinée est encore plus éblouissante que jamais, merci. Vous savez ce que je pense de la vie quand on est jeune. Je parais encore beaucoup moins que mon âge parait-il, et je redoute le jour où elle sera terminée, et où j'entrerai dans une morne demi-journée. Car la jeunesse va s'arrêter bientôt, c'est sûr. Je pense toujours que c'est imminent et puis, non, j'ai sans cesse un répit supplémentaire qui m'étonne à chaque fois.
Et une chose m'obsède principalement : en profiter avant qu'il ne soit trop tard, et que je me dise : "- Mince..."

Je me suis récemment dit ça en voyant des artistes qui viennent de perdre subitement leur juvénilité. Comme Mathieu Kassovitz, ou encore Calogéro.



2012
2014




















Que je serai malheureux, en vérité.

Je ne pense pas que j'aurais alors trouvé la sagesse, tout juste une petite consolation d'en avoir profité plus que quiconque, et davantage que je ne l'aurais espéré.

J'ai pleine conscience ces jours-ci, avec les conquêtes que j'obtiens sans peine, avec les partenaires qui réclament de me revoir, que je suis dans une période faste, et je ne peux m'empêcher de me dire que c'est la dernière de ma vie, que très prochainement ma peau va perdre brutalement de son élasticité, que la fatigue d'un corps que je surmène un tantinet va devenir apparente et marquer d'une manière irrémédiable mon allure générale.

Enfin tout ça pour expliquer le fait que je ne peux faire que craquer immédiatement lorsque Cyrpien envoie, une nouvelle fois, un mail collectif comme celui là :









Ouiiii ! C'est le grand retour de la Wild and Wet, cette soirée surréaliste dans un sauna de Arnhem aux Pays-Bas, qui s'était mystérieusement arrêtée en décembre 2013. Faut-il vous rafraîchir la mémoire ?... 
Cette soirée arrive cette fois avec une nouvelle formule (non, pas celle là) qui est détaillée sur son site officiel :




Bon, traduction approximative pour les buses en néerlandais comme vous : 


"AMATEUR PORN EDITION" 



Vous avez toujours voulu être
 à l'honneur,



vous avez

 rêvé d'une carrière d'acteur porno, vous trouvez excitant d'être regardé par les autres pendant que vous vous "occupez" ? Alors voilà la dernière édition de Wet & Wild. Le thème cette nuit : "porno amateur". 

Montez à l'étage et nous montrer ce que vous avez !!! 

Bien sûr, il y a des cadeaux et pléthore de minets chauds et d'hommes en maillot de bain sexy



Bref : C'est de la soirée sur mesure pour moi.

Cependant, je doute de la réussite d'une telle entreprise tant il m'avait été difficile lors de mes précédents passages de trouver partenaire assez chaud pour s'exhiber avec moi dans la cabine en verre du troisième étage...
La faute à la localisation de ce sauna, dans une petite ville des Pays Bas, où tout le monde connaît tout le monde, et où le qu'en dira t-on règne.
On verra bien, je n'ai pas la force de persuasion et la même capacité d'acharnement que Cyprien, je m'apprête déjà à mouliner...

Avant la Wet & Wild, ajoutez une nuit au mythique Club Church (rafraîchissement de mémoire nécessaire également ?) et on obtient en un week end, et deux nuits blanches bien remplies et un mini Quentin Fuck Tour
Au final, de quoi profiter à fond de cette fin d' "éblouissante matinée".

Ah ça, en 48 heures, comme le dit Cyprien, on va bien racler.





8 commentaires:

  1. Du coup, il y a LA grande question: quel underwear? Le freegun de passif ou le speedo d'actif? :)

    J'aime ce qui transparaît de toi dans ces trois derniers posts; comment peux-tu croire, avec cet état d'esprit aussi positif et cette fougue, cette fraîcheur qui t'habitent, que tout pourrait s'arrêter du jour au lendemain? J'ai l'impression que tu as encore de longues et belles années de plaisir devant toi !

    contro-un-cor

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu comme j'ai serré la dernière fois, ce sera encore une fois speedo d'actif

      Supprimer
  2. J'aime bien cette image de la pièce montée de la vie. Et on peut croquer dans les choux ?
    A part ça, ne t'inquiète pas trop du plus tard, moi qui n'ai pas pris le temps avant j'ai découvert qu'il était toujours temps. Il y a certes une part de physique, de ce côté lâ je crois que j'ai de la chance, mais il y a surtout ce qui est dans ta tête, l'état de tes réflexions et la gestion des perceptions. Et avec ce blog, tu me semble super bien préparé à traverser les ans.

    RépondreSupprimer
  3. ok à 100% avec estef: ce qui compte, c'est plus ce qu'il y a dans ta tete en fait...il y a des vieux cons de 20 ans , et des jeunes énergiques de 70 ans! en ce qui me concerne, jeune cinquantenaire, j'ai l'impression d'avoir 25 à 30 ans dans ma tete!!!bonne virée alors!!!

    RépondreSupprimer
  4. Tu ne dois pas non plus négliger le fait qu'il y a plein de jeunes et beaux garçons qui aiment beaucoup se faire un cinquantenaire de temps en temps, se faire cajoler par un gentil papy pas trop mal conservé. C'est une des bonnes surprise de la vie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le but c'est pas non plus de m'envoyer des petits jeunes qui pourront avoir l'âge d'être mes enfants ou petits enfants..

      Supprimer
    2. Ce n'est pas spécialement un but de s'envoyer des petits jeunes... J'ai longtemps évité pour la raison que tu énonces et puis un jour ça m'est arrivé sans aucune préméditation. Ça a changé mon regard sur eux, ou du moins sur certains dont la maturité change tout.
      Mais je n'ai pas l'âge d'avoir des amants de l'âge des petits enfants que je n'ai pas encore. Je ne sais pas ce que j'aurai en tête â l'âge des papy, j'ai encore du mal à imaginer ça...

      Supprimer