dimanche 7 septembre 2014

Je suis un peu redescendu

de mon délire Ken, ce mec très très beau sur lequel je bloquais il y a encore quelques jours. La cause ? Ses réponses impersonnelles aux sms de perches tendues par moi, et surtout une de ses photos auto satisfaites, avec une légende super allumeuse et hautaine, de mec conscient de sa beauté, donc se privant de 50% du charme qu'il pourrait avoir s'il feignait de l'ignorer.

On va essayer de vite oublier cette baltringue-bombasse...

Bon, il faut dire que la péplumesque partouze de samedi m'a bien consolé aussi...
Après une nuit comme celle là on voit la vie un peu différemment, et on a envie de choper la terre entière comme si on était encore en pleine orgie.
Comme lui par exemple, le type même de mec mince aux jambes cylindriques et à la tête d'oiseau que je peux adorer, bien qu'un peu jeune...




Ainsi rassasié et remis en selle, je me sentais désirable, et me suis mis à rencontrer un peu tout azimut, en mode -on boit un café, on va au ciné, on voit...-
Ainsi jeudi soir je rencontrais un beau blond de 38 ans dans un bar non loin de gare de l'est. On sent tout de suite si ça va aller beaucoup plus loin ou pas. Là je sentais que non, mais on se plaisait physiquement. Et arrivés chez lui on a commencé à s'embrasser et c'est resté très sage. A mon avis les coups d'un soir c'était pas son truc en général, et c'était pas mon trip en particulier.

Vendredi c'était un prof de tennis déjà rencontré plusieurs fois, mais dont je n'ai jamais parlé ici. Une sorte de régulier actif de type très hétéro, aux épaules musclées,avec un très bon revers.
Mais vous savez ce que c'est, un plan cul régulier ça reste souvent au statut de plan cul régulier. Difficile de se projeter au delà...
Et même si on ressent le besoin de dormir contre quelqu'un, il ne suffit pas que ce soit quelqu'un qui nous plaise, il faut qu'il y ait une réelle connexion, sinon ça ne sert à rien.
Ainsi je lui aurais bien proposé de terminer la soirée dans mon lit, mais aurais-je seulement eu l'envie d'être contre lui ?

Samedi soir c'était Guillaume, un beau blond aux yeux bleus de 28 ans et super sportif que j'allais voir chez lui à Nogent. Provincial typique. Garçon simple, avec un a priori positif sur les gens, se contentant des choses simples de la vie, veut une relation suivie avec de la fidélité. L'anti portrait du parisien quoi.
Insatiable niveau sexe, entre le moment où il a éjaculé et l'instant où il recommença à me chauffer il a du s'écouler une demi-seconde. Ca ne lui arrive qu'avec des mecs qui lui plaisent beaucoup me dit-il...
Je me suis dis "Là il y a quelques chose à creuser".
Et peu après l'avoir quitté je lui envoyais un message, plutôt confiant, lui montrant mon envie de le revoir, pensant faire, comme on en avait parlé, du sport ensemble, ou un restau, ou un bar.





ET BIM ! C'est bien fait pour ta grosse gueule de dragueur Quentin ! Tu risques de bien ramer pour avec un crush maintenant, ma grosse salope !
Douche froide, quand même.
Difficile de croire, avec tout ce qu'il a dit, qu'il voulait simplement baiser.


Enfin je dis tout ça, mais il n'est pas impossible que ces écrits me portent autrement plus préjudice...
Vous vous souvenez sûrement du beau Quentin, qui trimbalait son physique avantageux et sa grosse bite dans le camp du Cap d'Agde voilà un mois.
J'avais même publié ici ses fesses rondes sur lesquelles traînaient quelques grains de sable, exposées devant moi sur la plage.

Et bien voici ce qu'il m'a envoyé cette semaine...




La mauvaise nouvelle me direz-vous ? Bah j'ai enlevé la photo de ses fesses. 
Oui je sais, ce blog perd d'un coup 70% de son intérêt.

Alors que ce blog n'a jamais été autant lu, je me demande jusqu'à quand ma situation de mec qui raconte sa vie sexuelle en toute liberté va être tenable...





2 commentaires:

  1. Fais attention à ce que tu publies... comme tu as pu le constater avec le fessier du beau Quentin (tres beau fessier, au passage, si tu nous lis !), ton blog commence à être connu, mais tu laisses trop d'indices :-)

    L'instagram du sieur Ken, on peut le retrouver avec les infos contenues dans ton screenshot !
    --> beaugosse, en effet, mais clairement tres (trop) sur de lui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de l'info, n’utilisant pas Instagram je ne savais pas qu'on pouvait retrouver les personnes d'après les textes de leurs légendes.
      J'ai enlevé le screenshot.

      Supprimer