mercredi 13 août 2014

Dans quelques heures sur la plage,

mais aussi dans le bungalow, au Look et au Pharaon, comme chaque année depuis quatre ans. Un bon gros Quentin Summer Fuck Tour 2014 bien baveux !
Pour l'heure dans le train, à me demander ce qui va bien pouvoir m'arriver cette année ...et dans les correspondances à mater de bien beaux papas.




L'année dernière j'étais pourtant persuadé ne pas vouloir revenir au Natu. Pourtant, sans pouvoir vous en dire vraiment la raison, le Cap d'Agde est terriblement addictif. On s'y ennuie, les aventures qui s'y passent sont loin d'être denses reportées à la longueur des journées et des nuits. Deux jours à Amsterdam sont bien plus remplis sexuellement qu'une semaine au Cap d'Agde.

Mais cette année il y a quelques enjeux. Cyprien le grand organisateur sera bien évidemment présent mais à part lui je ne connaîtrai personne d'autre. J'ai précisément choisi de partir aujourd'hui pour ne croiser dans le bungalow que des nouvelles têtes, tant les inconnus de l'année dernière avaient été agréables. Tout ceux que je connais sont déjà partis poursuivre leurs vacances plus au sud. Oui, à Sitgès. Evidemment. Comment vous avez fait pour deviner.
Je déteste l'Espagne donc cette année c'était encore niet.

Ah si, une exception ! Cyprien m'a dit que je croiserai pendant quelques jours A. , le jeune homme sur lequel j'avais sévèrement fantasmé et avec qui j'avais fauté en exhibitionniste aux Pays Bas pendant les fêtes. On s'était laissé nos contacts pour se revoir à Paris, mais ça en était resté là. 
La suite est à venir ?...

[passage supprimé à la demande de l'intéressé]

Voilà quoi, ma vie de mec qui par en vacances pour qu'il lui arrive des trucs, bons ou pas...
Je déclare juste ouvert le journal quotidien de mes vacances au Cap d'Agde.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire