vendredi 20 décembre 2013

Tiens il est retombé sur moi

presque un an et demi après notre plan à peu près raté. J'en avais même fait à l'époque un commentaire-constat plutôt laconique et peu enchanté :
Ce garçon était aussi prometteur dans son profil que mou dans sa domination. A un moment j'ai même eu l'idée de renverser les rôles pour lui montrer ce que ça pouvait faire, un vrai dominateur.
Pourtant quinze mois après il persiste toujours à se vendre en arborant sa fameuse promesse sur son profil : "domi-bourrin" (oui il a laissé le "câlin" de côté depuis).

Il ne se souvenait pas de moi au début, j'y suis allé un peu franco et il m'a ensuite vite remis. 
Pour éviter qu'il continue d'induire les autres en erreur, j'ai décidé de le calmer une fois pour toutes.



Suite à ça plus de réponse, évidemment.
Soit il n'est pas très sûr de sa capacité de domination (probable), soit il n'a pas compris ma référence au sketch de Muriel Robin (probable aussi).





2 commentaires:

  1. Ça tourne en rond dans le milieu gay des serial niqueurs on dirait !

    RépondreSupprimer