lundi 23 décembre 2013

L'égoïsme

est le plus gros danger qui nous guette lorsqu'on décide de vivre sa vie de sex addict. Être focalisé sur ce qu'on peut obtenir et non pas sur tout ce qu'on est prêt à donner. On se prive ainsi volontiers de tas de choses, sans le savoir. Ou en s'obstinant à ne pas le voir.
L'autre danger, qui est lié au premier, est de donner plus d'importance au physique qu'il n'en a en réalité.

À un carrefour évident de ma vie, l'âge avançant, mon métier prenant considérablement plus d'importance et de temps sans qu'il me rapporte pour autant encore assez, certaines lignes bougent et je me trouve en situation de bouger les autres. Que serais-je dans un an ? Pour la première fois je n'en ai aucune idée. Je sais simplement que tout va changer en 2014, et que rien dans ma vie ne sera pareil. Tout est sur le point de basculer, sans que je puisse savoir si le meilleur ou le pire m'attend.

En 2013 j'ai vu deux ou trois fois Salvadore, alors que pour lui nous sommes plus ou moins ensemble depuis 2010, et que je ne suis pas amoureux de lui. Hier il m'appelle en me nommant "mon amour", m'annonce qu'il sera désormais davantage disponible. En vérité je sens qu'il est en train de virer sa compagne et qu'il me prépare à son retour.

Ai-je envie de reprendre une relation comme celle ci ?
Pas sûr.
D'autant plus que j'ai fait la rencontre de Jérom
e. Venu chez moi avec son ex à l'issue d'un concert en septembre dernier, je ne le connaissais pas encore. Lorsque j'ai fêté mon anniversaire voilà une semaine je l'ai invité, tant il avait été agréable. 
Et là, en plein milieu de la soirée, au milieu des invités, ce qui ressemble à un coup de foudre mutuel.

Qu'est ce qui s'est passé exactement je n'en sais rien. Toujours est-il qu'il est resté dormir, dans le salon, qu'il a un petit copain depuis deux mois, que nous nous sommes écrit tous les jours depuis, et que j'ai parlé de lui sans cesse à mes potes les plus proches. Potes qui n'avaient rien demandé et voulaient simplement me parler des éliminations de Ice Show sur M6...



Puis je l'ai invité vendredi soir à un concert de musiques russes au Cirque d'Hiver, puis on est rentrés dîner, puis nous avons dormi ensemble, puis nous nous sommes embarrassés, progressivement, jusqu'à un baiser sur la bouche, puis nous avons dormi l'un contre l'autre.

Jéromee est un garçon hypersensible, au passé particulièrement glauque, et je ressens un manque énorme chez lui : personne ne lui a jamais montré de générosité.

2014 ce sera peut-être ça. Autant professionnellement qu'amoureusement, ce sera peut-être l'année de l'abnégation.





1 commentaire:

  1. L'abnégation dans l'amour, c'est super ! Si l'autre y est sensible, tu seras payé en retour au centuple. L'abnégation dans le boulot, je te recommande pas vraiment; ça s'appelle "se faire pigeonner" ! Joyeux Noël cher Quentin, qui pimente ma vie en me racontant la tienne...
    Victor Roux

    RépondreSupprimer