mercredi 30 octobre 2013

A force de jachère

comme depuis quelques jours, on finit par craquer. Là ça a été avec un mec assez insistant dont la correspondance avait tendance à s'éterniser. Bonne rencontre, encore un que je suis heureux d'avoir rencontré, mais ça n'a pas relancé la machine pour autant.

Et pour cause, je réalise aujourd'hui à tel point les applis de drague sont peuplées de gens pour le moins bizarres...

Top 4 des mecs récents venus de la quatrième dimension.


4. En quatrième position, on a tous le type d'hornet qui veut voir tes photos privées sans évidemment montrer quoi que ce soit, et surtout pas sa tête :














3. Le mec qui met en profil une photo on-ne-peut-plus anti sexe, mais dans laquelle on ne peut s'empêcher de reconnaître ses propres habitudes en cet instant précis : 



2. Le véner, qu'on tremble à l'idée de rencontrer et à qui on voudrait éviter de devoir faire la conversation. Pas moyen, même si affinité :



1. Et enfin à la première place des mecs sortis de la quatrième dimension, on a le bon vieux pervers qui te poursuit avec ses trips bien louches :


Espérons que je rencontrerai des mecs moins nombreux dans leur tête à Saint-Petersbourg, où je pars demain pour douze jours.

Non, je ne me fais aucun soucis par rapport au retour hypothétique de ma libido, le voyage en général et la Russie en particulier étant pour moi diablement aphrodisiaques. 

C'est le grand retour, un an et demi après ma dernière venue. A moi les aventures au Central Station, bonnes ou malheureuses, les nuits d'amour avec Dima (six ans déjà qu'on se connaît) qui s'affiche en couple sur facebook depuis quelques mois mais qui a changé son statut en "c'est compliqué" il y a deux semaines. 

A moi aussi la soirée underwear du jeudi soir au Bunker, la rudesse des russes qui y traînent, tout ça tout ça.
J'espère y revivre des trips comme ce mec qui me déboutonnat alors que j'étais assis à l'entrée de la salle ciné et, salive aidant, me branla devant tout le monde. 

Certes le climat s'est un peu rafraîchi pour les homosexuels depuis mon dernier séjour en mars 2012, mais je suis justement curieux de voir comment cette faune s'est adaptée pour survivre dans cet environnement devenu hostile...

Réponse dans les jours qui viennent.



4 commentaires:

  1. Voici un reportage intéressant sur la manif pour tous version russe: http://www.abc.net.au/foreign/
    Fais gaffe quand même.

    RépondreSupprimer
  2. Bon voyage Quentin et prend soin de toi.

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Bourge! Avant on se faisait traiter de communiste quand on allait à Léningrad...
      Olivier

      Supprimer