lundi 30 septembre 2013

Il y a longtemps que je ne suis pas parti à l'aventure comme ça,

je l'avais fait un y a plusieurs années, avant de commencer ce blog. depuis l'occasion ne s'était plus vraiment re-présentée.
Avec la sur-abondance de choix dans cette ville je n'étais peut-être pas prêt à retenter le risque.
Encore une fois cette nuit où un des meilleurs coups dans ce pays, un Marseillais dont on a fait l'éloge ici plusieurs fois, était de passage.
Il y a peu de mecs pour lesquels je serais prêt à me taper la traversée de Paris à deux heures de matin, mais là ce fut le cas pour le rejoindre dans son hôtel à la Vilette, dont je viens de rentrer.

Et là je m'apprête à repartir.

Discuter quelques jours avec un provincial via un site ou une appli, et partir le rejoindre chez lui pour le week end, c'est le principe. Je l'avais fait pour Toulon, où je rejoignais un Sébastien avec lequel je suis toujours en contact, j'étais aussi parti à Strasbourg dans mes premiers mois de drague, pour un mec qui est depuis dans mes amis très proches. Ensuite je suis allé moins loin, en banlieue, pour tenter des mecs assez kinky...

Là ce sera moins loin, mais l'esprit reste le même.

Je pars pour le Loiret rencontrer Stef, un garçon de trente ans au physique de petit oiseau tombé du nid. Exactement le genre de mec que je recherche : 90% des gens le trouveront laid, et moi je le trouve plus beau que tous les autres. Tête de puceau sage, joues creuses, apparemment introverti,  mâchoire saillante, lunettes à montures fines, limite autiste, limite asexuel. Je brûle déjà de voir ce qui peut s'y cacher.

J'ai, c'est vrai, certains risques d'être déçu. Mais avec les dites "bombasses" parisiennes hyperséxuées on est pas à l'abri non plus de grosses déceptions, alors...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire