mardi 6 août 2013

Le journal du Cap d'Agde

s'ouvre aujourd'hui. Je n'ai pas mon ordi donc je posterai par mail depuis mon téléphone. Beaucoup m'ont demandé des détails sur ce qui se passait ici. J'en ai parlé l'année dernière, et même à plusieurs reprises, de plusieurs expériences.
Cette année je vais peut-être davantage axer sur les photos, que je vais prendre en douce, à condition bien sûr de préserver l'anonymat des personnes présentes. il faut savoir qu'ici prendre des photos est absolument proscrit, et on risque de très violentes représailles qui ne passent pas par la voie légale... Ici on est dans une zone où la loi est faite par les naturistes. Et ils n'ont rien de pacifiste.



Ici par exemple, le genre d’attroupement qu'on trouve sur la plage en ce moment même (capturé à une vingtaine de mètres pour ne pas me faire choper), avec une sexagénaire au centre en train de se faire piloner par un mec de trente ans sous l'oeil approbateur de son époux (c'est lui qui a choisi le partenaire en question) et une vingtaine de mecs de tous âges qui se masturbent.

Voilà c'est ça la Cap d'Agde. C'est aussi arriver à treize heures au camping comme aujourd'hui, être présenté aux nouveaux de cette année et baiser avec l'un d'entre eux (un rouquin de vingt ans aux yeux bleus dont le prénom m'échappe déjà) sur la banquette du salon vingt minutes après sous le regard des autres qui continuent à cuisiner leur repas dans la même pièce. Le Cap d'Agde c'est aussi terminer ces ébats sous la douche car la climatisation du bungalow ne suffit pas pour nous rafraîchir.

Le Cap d'Agde c'est enchaîner avec un mec dans les roseaux qu'on fait jouir devant quatre autres mecs qui nous caressent en même temps, comme ça vient de se passer à l'instant. Si le séjour a la couleur de cette première demi-journée, nous nous serons surpassé.

Le but de cette année, probablement la dernière, est de pousser le curseur de l'exhibitionnisme au max. Non pas pour être vu le plus possible, mais pour faire tomber les derniers blocages que je pourrais avoir. Si je me libère sexuellement sous la vue des autres, je le suis d'autant plus en privé.

L'exhibitionnisme c'est accepter de monter son plaisir, son abandon à l'inconnu, plus que surmonter la difficulté de lui exposer son corps.




5 commentaires:

  1. C'est assez... déconcertant cette façon que tu as de consommer le sexe de cette façon (enfin aussi l'attitude des autres qui vaquent à leurs occupations juste à coté comme si de rien n'était), je trouve.
    Probablement parce que je n'y connais rien...

    RépondreSupprimer
  2. Exhib relative... T'as jamais posté de video ou photo de toi en action... Parfois on se demande si c'est pas du mytho (genre ce que tu raconte là )..

    RépondreSupprimer
  3. L exhib c est pas envoyer des photos de soi à poil sur internet à des inconnus comme le font des millions de gens lambda. L exhib c est se montrer en live devant d autres gens physiquement présents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hou je sais pas qui t'es toi qui commente ces temps-ci, mais j'te kiffe !

      Supprimer