mercredi 10 juillet 2013

Je l'ai donc fait.

J'ai rouvert le cahier que je décrivais il y a deux jours.
Les mots sont toujours là, avec leur naïveté, leur emphase, leur manque de distance, et un peu de sincérité, si on cherche bien.

















Quand on se fait rejeter alors qu'on est qu'un gamin tout s'effondre.

Même quand on est plus gamin, remarquez...



5 commentaires:

  1. Une seule chose: combien de fois as tu été ce mec pour un autre mec? combien de mecs dans ta vie as tu mis dans un tel état? probablement beaucoup. Ce sont les joies du jeu de l'amour et du hasard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement je pense aucun, je n'ai eu que très rarement le désir d'entreprendre une histoire d'amour avec un mec et lorsque ce n'a pas débouché sur une longue histoire, c'est toujours moi qui me suis fait larguer. (même quand ça a été une longue histoire d'ailleurs...)

      Supprimer
  2. "Retourner un jour au Club Med ? Pourquoi pas, il en existe dans le monde entier : Dachau, Birkenau, Buchenwald"
    :°°° je l'avais oubliée celle là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les excès de tels états d'âme de jeunesse permettent de relativiser les soucis sentimentaux de l'âge adulte, non? om.

      Supprimer
  3. Et c'est souvent très long pour s'en remettre ...

    RépondreSupprimer