jeudi 18 juillet 2013

Enfin un peu de jeu

dans ce mois de juillet parisien. Je placerais la date du début de lassitude par rapport aux plans avec des mecs à mon séjour en Croatie. C'est peut-être depuis cette semaine là où je ressens moins le besoin d'être rassuré sur mes capacité à plaire, où je ne ressens plus ce sentiment d'avoir perdu mon temps ni la faim de le rattraper. Comme je le disais, je suis désormais amateur de fun, de nouveauté, et de rencontres davantage kinky (comprendre : qui sortent de l'ordinaire).

En ce sens, aujourd'hui jeudi est une première. Je suis convié par un pote et son groupe d'homos chauds à l'Aquaboulevard pour une journée  piscine-drague-je-ne-sais-quoi. 
Oui je n'ai pas exactement compris le concept mais en tout cas ça promet d'être hot vu les quelques participants que je vois déjà au Cap d'Agde en août depuis deux ans, et que je retrouve -ô surprise- dans la liste des inscrits pour aujourd'hui. 
Pour le reste : 154 invités, 19 indécis, et 18 participants confirmés, pour la quasi totalité des minets de moins de vingt quatre ans.





J'y vais curieux, sans grande attente (l'Aquaboulevard n'est quand même pas un endroit dédié, surtout une après-midi de juillet), mais plutôt confiant, avec ce nouveau petit maillot de bain rouge très seyant acheté avant-hier aux Dessous d'Appolon.


On ne se refait pas.




2 commentaires: