lundi 10 juin 2013

Après un week end à Lyon

je m'étonne encore de la médiocrité des habitants de cette région que je rencontre encore une fois.
Pourtant c'est pas nouveau, en fouillant un peu je tombe sur des souvenirs qui ont bientôt un an et dans lesquels je retrouve mot pour mot mes impressions d'aujourd'hui. 
Il n'y a pas de hasard.

Égocentriques, superficiels, malpolis, les Lyonnais que j'ai rencontrés cette fois ci sont comme les précédents. Je vais finir par croire qu'ils sont vraiment tous comme ça. Et peut-être même finirais-je par avoir des a prioris sur eux aussi facilement qu'ils en ont toujours eu sur nous, les parisiens.

J'ai revu un black que je m'étais tapé en décembre au Double Side, militaire, très bien monté et fasciné par son nombril, toujours aussi peu intéressant. C'est d'ailleurs marrant de voir que les mecs qui parlent le plus de leur vie sont ceux qui vivent justement le moins de choses. Le pompom a été atteint avec l'acteur porno que j'avais connu il y a quelques mois et avec lequel j'avais partagé quelques soirées à la maison (et quelques nuits), ainsi que quelques soirées au Spyce, et qui maintenant vit à Lyon : 
" -Pourquoi Lyon ?" lui demandais-je.

Mais quelle question! Parce qu'il est comme eux voyons, ne parle que de sa petite vie de loser dont tout le monde se branle (on est même allé jusqu'au prochain cadeau anniversaire de sa mère...). Parce qu'en plus il est fauché, il a fallu que samedi soir je lui paie à manger, son verre au Cap Opéra, et son vestiaire à la soirée La Garçonnière, sans évidemment renvoyer un "merci" en échange.

En testant un peu autour de moi, et notamment le petit Stéphanois qui passe pas mal de soirées à Lyon, j'avais un avis plutôt semblable au miens : 



Et moi de terminer sur la même remarque qu'il y a quelques mois : Les Lyonnais c'est bon à serrer au Double Side (et parait-il au Sun city Lyon le dimanche après-midi) mais pas davantage.

Et d'ajouter peut-être une proposition : Et si on sauvait cette région de merde en la peuplant par des Parisiens ?




8 commentaires:

  1. C'est bourgeois Lyon, c'est pas une ville que choisirai pour faire la fête comme ça d'un coup de tête. Sauf peut-être pour une visite gastronomique. (les fameuses quenelles de lyon ) (on est très proches d'un jeu de mot que je m'abstiendrai de faire! ) (En tout cas, moi j'adore les quenelles, c'est mon plat préféré)(surtout si la sauce est bonne) (voilà voilà)

    RépondreSupprimer
  2. Que les parisiens restent sur Paris ils valent pas mieux que les lyonnais ils sont même pire dans un sens a donné une image perverse de l'homosexualité

    RépondreSupprimer
  3. Parceque tu crois vraiment que les parisiens sont plus cool?
    Renseignes toi sur l'avis des étrangers à leur sujet.
    Mes potes homos des 4coins du monde sont tous horrifiés par le milieux parisien et sa mentalité de con, inhumaine et fausse...
    Mais c'est clair que si t'es de cela, tu t'en rends pas compte. Quand on est dans la merde, on n'en sent plus l'odeur (et un parfum de jasmin parait dérangeant...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On devrait faire un classement. Mais les français en général seraient dans le bas de la liste en matière de savoir-vivre c'est clair.
      Pour moi, le top en matière de mentalité restent les Allemands et les Néerlandais.

      Supprimer
  4. Ton étude et ta conclusion sur les lyonnais ou plus précisément sur les gays lyonnais se résument en fait sur les gays que tu croises en boite, dans les saunas ou backroom. C'est un peu limité non ? C'est comme ci on définissait les gays parisiens par rapport à ceux que l'on croise au Spyce, au Dépôt, au Sun city. Tous ces endroits sont des lieux où le paraitre est le plus important. Je connais plusieurs gays lyonnais et ils ne sont pas que tu les décrits. C'est sûr que tu ne peux pas les croiser, il ne fréquente pas ou très peu le milieu. Le milieu gay où qu'il soit ne représente pas la majorité des gays. A Paris, ils ne vivent ou ne vont pas tous dans le Marais. :) Tu as une vision un peu réductrice des gays et tu en as une image un peu caricaturale. Et quand je lis tes articles j'ai l'impression que tu ne fréquentes que des gays qui sont dans le milieu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ces gays là évidemment, je n'ai pas fait de porte à porte pour faire connaissance avec les autres homos Lyonnais.

      Supprimer
  5. Tu n'aimes pas cette ville ni ses habitants mais tu y reviens... Il y a quand meme des questions a te poser non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le coup j'y étais en déplacement pour mon travail. Et ma famille habite à 4:00 km de là, donc forcément, le week-end venu...

      Supprimer