dimanche 12 mai 2013

ça tchatait

un peu hier après-midi. Il était prévu que je voie Niklas mais habitant en banlieue, il voulait pas se déplacer pour quelques heures. J'ai une soirée ce soir et on aurait été ensemble que quelques heures.

Du coup j'étais chaud mais j'avais pas envie de rencontrer un inconnu avec lequel ça aurait forcément moins bien matché que le début de complicité sulfureuse que je vis avec Niklas.

Bref. Je me mets sur ce tchat gay, où il y a encore un "général". Vous savez ce salon commun où tout le monde parle à bâton rompu et intervient n'importe quand. J'adore, ça part souvent dans tous les sens.

Là il y avait pseudo "his", un jeune mec super bien monté du sud de la France, énorme éjaculateur d'après les vidéos postées sur xtube, accessoirement habitué du tchat. Jusqu'à maintenant il avait pas l'air très intéressé par moi malgré les quelques compliments que je lui avais lancés par çi par là.

J'ai un peu laissé tomber l'affaire.

On discutait tous des mecs efféminés et chacun donnait son point de vue. J'expliquais pourquoi j'aimais ce mélange de délicatesse et de virilité cachée et prenait pour exemple le mec de la veille qui était venu de Nantes exprès pour baiser avec moi (quel honneur!).

"his" désapprouvait avec la plus grande énergie et traitait ces pauvres mecs efféminés avec un mépris et même une haine qu'on retrouve malheureusement chez beaucoup de gays fans de virilité et de phrases bien connes comme :

"- j'aime les hommes qui ressemblent à des hommes quoi".

Ça partait doucement en live. Quelqu'un fit une comparaison hasardeuse avec les cockrings et j'enchaînais en crachant tout le mal que j'en pensais. Le cockring étant pour moi un simple artifice p
athétique pour impuissants pour faire croire qu'on arrive à bander dur et qu'on a une grosse bite alors qu'en fait non. Un outil au secours de ceux qui ont des problèmes d’érection quoi.

"his" commençait à s'énerver et entreprit de faire de la morale :

his> mais qui me parlait d’intolérance tout a l heure ?

his> je suis pas le seul on dirait
Ça discute encore, j'argumente, me radicalise, et le renvoie dans ses filets. Il craque :

his> Quentin, je t'emmerde

Quentin> haaaaan !

his> avec le sourire �

amic> hahaha

Quentin> la mauvaise !

Quentin> ça y est elle est toute énervée

amic> ahaha la mauvaise ça lui va bien

Là ça part carrément en sucette, Je suis vraiment un gamin des fois. Je le féminise, lui le bi viril, et je prends un malin plaisir à l'imaginer s'énerver pour de vrai derrière son clavier pour des broutilles virtuelles :
his> c moi qui insulte et qui suis mauvais grosse pute

his> c facile derriere le pc c tjs pareil

Quentin> non pas mauvaise grosse pute, on a dit mauvaise seulement
his> ca ouvre sa bouche de tasspé

his> mais devant ça fait rien
Nous, on en rajoute et on s'éclate doucement :
amic> je sais pas vous mais moi je passe un TRES BON moment

Quentin> ah là je crois qu'on est tombé sur un sacré cas soc' les gars
Comme je ne perds jamais le nord, j'essaie de quand même lui rappeler pourquoi j’accepte encore de perdre mon temps avec ces conneries, et de revenir sur le sujet principal qui justifie notre intérêt pour lui :
Quentin> heureusement que t'as la grosse bite qui te sauve parce que sinon on t'enverrait aux Anges de la Téléréalité toi

his> j'ai pas une grosse bite 

ctrop> combien

Quentin> bah quand même si, profite du compliment bordel, y'en aura pas d'autre

his> c'st pas un compliment j'attache pas d'importance à ça

Quentin> nous si.

Quentin> alors ta gueule et crache.

amic> AHAH

Le mec qui taclait depuis une demi-heure les mecs efféminés était traité comme la dernière des chiennasses,  c'était ça l'idée. J'avais touché juste. 

A bout d'un moment, acculé, il est venu me parler en salon privé. Dialogue intégral. Jugez-vous même :

his> on peut parler normalement?

Quentin> ça va on s'amuse 

his> ouai mais on peut s'amuser sans sinsulter c tout

Quentin> bah disons que t'as quand même bien ouvert les hostilité avec "j't'emmerde", viens pas te plaindre

his> je me plains pas je viens juste faire la démarche pr te dire d’arrêter les gamineries

Quentin> ok j'arrête

his> c'est qu'un tchat et on a tous des idées différentes mais voila ca merite pas des insultes

his> ok cool

 et c'est là que je tente :
Quentin> j'ai quoi en échange ?

Quentin> ^

his> mdr

his> moi en sac à main

Quentin> ah pas mal !

his> c'est un enorme cadeau crois moi

his> mais bon ca fera tres travesti donc pas tres excitant

his> ahah

Quentin> ouais mais tu peux faire plus gros je suis sûr

his> bah dis moi

Quentin> bah vu tes vidéos j'veux ma part là, obligé ! lol

his> mdrr

his> tu aimes les faciales ?

his> moi je donne à qui veut bien m'exciter �

Quentin> je kiffe, mais c'est super rare les mecs qui font ça

his> ah rare ceux qui veulent recevoir tu veux dire ?

his> pcq donner y a rien de plus excitant

Quentin> ouais mais surtout en donner, en général les mecs ils anticipent pas quand il jouissent, donc ça attérit toujours n'importe ou c'est chiant

his> serieux

his> ah nn moi si tu me dis des le depart ou tu le veux crois moi tu l auras sur tout le visage

Quentin> la classe !

his> bah c le final faut rien gâcher quoi

his> mais ferme les yeux g niqué un oeil une fois mdr

Quentin> mais j'suis méga partant moi y'a pas de problème ! �

Quentin> ah mince

Quentin> le mec a perdu la vue ? lol

his> mdrr au moins un jour entier oui le plus embetant c quil a trompé son mec ahah

his> t'es d ou

his> je dois bouger

Quentin> Paris, c loin

his> un peu jy bouge svt

Quentin> génial !

his> si tu vaux le coup....

Quentin> mais quand tu veux alors �

Quentin> ah ça je sais pas... juge : http://www.     .citegay.org/

his> pck g tellement de demandes a paris que je fais peu de plan la bas du coup

Quentin> genre "je suis un mec hyper demandé"...

his> je m'exprime mal

his> non mais tu connais MQ....

his> on va dire que si je disais oui à tous pr paris je m'en sortirai pas et la bas jy vais pr ma famille et mes amis sur tout

Quentin> oui je vois

his> bon bah à plus �

Et voilà le travail. Alors que je pensais, avec cette passe d'armes, avoir avec flamboyance et panache explosé toutes mes chances de me le taper un jour, je retourne à ma plus grande surprise la situation. 
Je suis assez dur avec moi même, mais là, moi qui croyais avoir perdu la main, passer des insultes au rencard éjac faciale en moins de trente minutes, je dis l'artiste.



10 commentaires:

  1. c'est quoi son pseudo sur xtube? lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le même que sur le tchat, c'est pour ça que je ne peux pas le divulguer ici...

      Supprimer
  2. Quand comprendras tu que ce genre de type n'est pas plus exigeant que toi en la matiére?
    Vous vous respectez pas, vous n'etes les uns pour les autres que des chattes et des trous..que vous vous appreciez, respectez, trouviez de l'intérêt autre que sexuel n'a aucune importance...Pas plus que l'appareil connecté n'a d'importance pour la prise murale et la fiche mâle qui s'y enfonce lorsqu'on les branche...
    t'en faut quand même fort peu pour t'aimer et être fier...
    alors je dis : A vaincre sans péril ,on triomphe sans gloire.

    RépondreSupprimer
  3. pour le facial c'était du second degré ou bien t'es sérieux ?

    RépondreSupprimer
  4. ahahaha qu'est-ce que j'ai l'air conne dans ce chat à toujours ricaner comme une bécasse "AHAHA"

    bon, plus sérieusement on attend la suite.

    Amic'!

    RépondreSupprimer
  5. The Great Pawel20 mai, 2013 21:02

    Ce type est un loser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça y est, t'as sûrement pas pu le fourrer alors voila ! ^

      Supprimer