lundi 22 avril 2013

Hier était donc jour de rassemblement

à la Bastille pour soutenir le mariage pour tous et les victimes des agressions homophobes de ces derniers jours.

J'étais présent. Comme il m'arrive d'aller aux manifestations de camp adverse, je me dis qu'il faut quand même bien aller à la mienne.
Au passage leurs manifs sont mieux tenues que les nôtres. Hier c'était la fête de la vulgarité sur les pancartes (la Palme d'or de la meilleure pancarte -cassage de curé- étant décernée à "Les voix du seigneur sont toutes pénétrables" et à "occupe-toi de ton cul-te"), et de l'amateurisme au micro.

A chaque mot (pédé, gouine, trans, bi, etc...) la foule devait crier en réponse "fièr-e-s !"
A cours d'idées au bout de 5 mots, le type au micro s'est mis à scander n'importe quoi, ça donnait :
"- travestis !
- fières !
- euh... chiens ! 
- fières !
- canari ?
- fières !
- chaises..
- fières !"

Du grand n'importe quoi qui se prend pas au sérieux comme j'aime. Heureusement c'était contrebalancé par Act-up et leurs drapeaux à triangles roses et qui ont fait coucher tout le monde à terre (ils adorent faire ça) pour mimer les malades du sida et les victimes des agressions, avant de se saisir des platines, d'envoyer valdinguer les CD de ABBA qui ponctuaient jusqu'à présent les interventions, et de faire danser les manifestants sur du Depeche Mode, Blondie, Patti Smith et Chemichal Brothers.
Très très frais ! Alors que la manif pour tous récupère les chanteuses à pédés Act-up balance du rock. Très bonne idée.

C'est vrai qu'avec le recul, musicalement la manif pour tous ils gèrent mal. Par exemple, entendue mercredi soir lors de leur rassemblement près des invalides, "Don't stop 'til you get enoughde Michael Jackson, un homme homo qui a élevé ses trois enfants conçus par GPA. Pas malin.

Mais bon ça va bien avec le reste, toutes ces chansons de pédés scandées par des cathos intégristes qui portent des drapeaux roses et bleus, c'est un folklore néo-moyen-âgeux tout à fait burlesque et tout à fait comique.

J'en redemanderai presque, dommage que la loi passe si rapidement finalement.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire