lundi 25 mars 2013

re, re, re, re Ouf !

comme on dit tous après la énième réception de résultats d'analyses satisfaisants. J'avoue qu'il est très tentant, comme d'autres le font, de poster ici le fameux papier qui nous assure la négativité du sérodiagnostic des tréponematoses, le T.P.H.A et le V.D.R.L, la négativité de la sérologie à l'hépatite A (<15mUI/ml), et le taux protecteur des anticorps Anti-HBs nous assurant de la vigueur du vaccin contre l'hépatite B, 
Bref, qu'on est pas plombé.


Plus que jamais, je me dis que je vais me tenir à carreau, surtout dans une période où les infections explosent (curieusement personne n'en parle) et que certaines pratiques jusqu'à lors plutôt anodines se révèlent potentiellement dangereuses. 

En même temps, moi qui ai eu beaucoup de partenaires, je ne m'étonnerais pas que certains d'entre eux, qui pourtant ont toujours le réflexe du préservatif, soient un jour infectés. Certes ils pensent se protéger, mais s'enfilent des doigts après y avoir recueilli le sperme de l'autre mec, l'avalent, veulent te re-sodomiser après avoir éjaculé, ou se lavent les dents juste avant un rendez-vous (comme Xavier). Ensuite, ces mecs s'étonneront d'être infectés alors qu'ils ont utilisé (parfois mal) leur capote.

Petite astuce : si vous avez peur qu'un chewing-gum ne suffise pas à corriger votre haleine, lavez-vous les dents sans brosse, mais avec votre doigt.
Souvent testé, ça marche, et c'est safe.


Comme je le disais je vais donc me tenir à carreau. Depuis deux semaines c'est ce que je fais car je n'ai couché que deux fois avec Guillaume, ce nerd de vingt six ans faussement coincé mais réellement obsédé, au menton fin, lunettes de geek, et large sexe perpétuellement dressé. La dernière fois fut hier soir, juste avant qu'il ne reprenne son train pour Amiens, où d'ailleurs il m'a invité à passer prochainement un weekend. 



Mais le plus dur sera de gérer sagement le prochain week end à Londres, en fait dès jeudi, où je passerai Pacques avec Cyprien et Xavier. Du 28 mars au 2 avril, Cyprien nous a préparé un séjour très rempli avec divers visites de la ville pendant la journée, et pour les soirées : le G.A.Y. Bar avec sa soirée "Porn Idol" et la G.A.Y. Late, la soirée "Fitladz" au Bar Code où tout le monde se balade en lascars (ça c'est le dimanche soir), le sauna Chariots, et le sex-club "The Hoist"

De retour mardi matin (présentation à 5h40 à St Pancras), Cyprien n'a même pas pris la peine de réserver l'hôtel pour cette dernière nuit. Nous la passerons dans une succession d'endroits interlopes, et en particulier (d'après ce que j'ai compris) au sauna SweatBox pour sa fameuse soirée spéciale du lundi soir.

Donc, ce qu'on a dit hein...
se tenir à carreau Quentin, se tenir à carreau.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire