jeudi 7 mars 2013

Oui c'était un test


que je voulais lui faire passer. On s'écrit pratiquement quotidiennement avec Romain depuis deux mois. Ce (très) grand ancien mannequin croisé au printemps et vraiment rencontré via mon travail fin décembre.

Il est clubber, aime la musique un peu kitsch et vous l'avez sûrement croisé si vous fréquentez Follivores, Rosa Bonheur ou Tango. On s'est vus une première fois sans qu'il ne se passe rien de sexuel puis deux fois de suite, on a passé encore nuit blanche chez moi entre dîner, discussions interminables et passions charnelles.

J'ai alors cessé d'en parler ici, ça devenait un peu sérieux (parce que ouais, il me reste une part d'intimité quand même)...

Et puis j'ai un peu réalisé qu'il souffrait du défaut qu'on beaucoup de beaux mecs, ou ceux qui croient l'être (sauf que lui l'est vraiment) : Il est égoïste. 
Il est généreux en sms certes, mais reconnaissons que ce n'est pas un don de soi énorme non plus...

Il est venu quatre fois chez moi. Jamais il ne m'a proposé de m'inviter. Il a dîner deux fois, sans jamais rien apporter. Sexuellement c'est un Dieu pour les yeux : grand, jambes interminables, ventre plat, visage de Dieu, sexe sur-dimensionné... mais c'est une étoile de mer. Il est là, sur le dos, yeux fermés, et attend qu'on le désire, qu'on lui monte dessus. Allez savoir s'il est actif, passif, ou les deux, ou même ni l'un ni l'autre... moi-même je ne le sais pas. Je lui ai juste reconnu un trip un peu limite, renifler et lécher les aisselles au petit matin. Space. Aimez-moi, je suis beau, je le sais, je n'ai jamais eu d'effort à faire pour m'embellir ou me vendre. 

Mouais... Seulement moi j'ai besoin d'être désiré, et pour ce genre de relation : pas que sexuellement. Et avec lui je ne me sens pas désiré. Je l'ai rejoins dimanche soir au Rosa Bonheur où pourtant je n'avais pas envie de sortir (et pour cause, il faut attendre trois quart d'heure dans le froid avant d'entrer dans une boite à sardines pour se faire insulter par une lesbienne autoritaire qui se prend pour un DJ).

Comme c'est un fêtard, il retrouvait une bonne vingtaine de potes à lui tout au long de la soirée. Plutôt distant, me présentant comme un "friend", pas méprisant mais me faisant sentir que je n'étais pas "du club", je me suis dit qu'il faudrait lui faire passer un test : Je lui ai proposé de m'accompagner au Spyce mardi soir, alors que ça ne fait pas partie de ses sorties habituelles (il n'aime pas le Marais, encore moins DJ Lucky).

J'ai fait ça hier soir, où je l'ai invité à la petite before-tequila que je donnais à la maison avec Ben et Tom, avant de bouger au Spyce. Il est arrivé les mains vides encore une fois (c'est dur en effet de prendre un pauvre paquet de Tuc à un euro au Franprix à côté de chez moi). Il a refusé de nous suivre au Spyce sous prétexte qu'il a cru que je lui parlais de la soirée de mercredi (plutôt gonflé). Aucun effort.

Je me revois encore regarder la vidéo que j'avais prise de lui il y a deux semaines, lorsqu'il chantait "Emmène-moi danser ce soir" de Michèle Torr, le coeur en lévitation devant son charisme, sa voix hyper émotionnelle résonnant à mes oreilles, charmé, envouté comme je ne l'avais pas été depuis longtemps par un homme.

Bref. Allez c'est terminé, test échoué, j'ai dit au revoir avec un grand sourire en me disant que je le reverrai jamais, que je n'ai pas de fierté hypertrophiée mais quand même un minimum d'orgueil, et que je n'ai pas vocation à me pâmer devant un mec qui aime ça.

En rentrant du Spyce je fulminais encore devant tel manque de considération. Je voulais aller jusqu'à sa banlieue de merde pour lui casser la gueule. Mais bon j'étais bourré c'est pour ça. Si je n'étais pas aussi con je lui aurais fait ce fameux test plus tôt.

La lose franchement. Ajoutez à ça un nouveau râteau dimanche soir en sortant du Rosa (un mec pêché sur appli qui doit aller sauver une amie suicidaire pile quand j'arrive chez lui...) et il y a de quoi devenir suicidaire.

Du coup je retombe volontairement dans la fange. Au diable Romain et autres relations potentiellement construites. Vous êtes des égoïstes et bien moi aussi.
Je me customise, me coiffe, me look, fais tous les efforts possibles pour ressembler à ce à quoi je ressemblais il y a encore deux semaines quand j'étais jeune, et m'en vais chasser une bombasse dominatrice hyper bien montée sur grindr pour me retourner la tête, me calmer, et accessoirement me donner ce que je mérite. 
Ce qui fut fait. Le mec exigeait que je ne porte rien sous mon jean, me tire par les cheveux d'un bout à l'autre de ma chambre, me plaque au sol et me pousse la tête contre mon armoire pour me baiser la bouche sans que je puisse me retirer, me démonte et décharge bruyamment sur mon visage. 
Me voilà calmé. Les hommes c'est pas des mecs bien, et j'en étais allé chercher volontairement la preuve. 
"- Quoi ? Tu veux me revoir ?", Ok tu viens de m'humilier là, même si je te l'ai demandé et que t'as bien fait le job, j'ai aucune considération, merci de m'avoir puni comme je le voulais et au revoir.

Puis ce matin, alors que je ressens autant de considération pour moi que pour mon plan de la veille, un sms de Romain change la donne:




Mince...
Ben me demande ce que je vais faire... Laisser une dernière chance ?
J'ai été tenté de demander à le voir en terrain neutre pour lui balancer ses quatre vérités...

J'ai réfléchi encore...

La voix du bon Quentin me dit qu'il s'agit peut-être d'erreurs successives d’appréciation : 
" - Ce mec trop beau pour toi trouve encore du temps pour t'écrire Quentin, tu serais vraiment trop con pour pas le voir et lui laisser le bénéfice du doute."

A la fois la petite voix du mauvais Quentin me dit de laisser tomber : 
"- Oublie Romain car même s'il est valable, tu trouveras toujours une raison de le jeter et de retourner à la seule vie que tu mérites, ta seule vocation, celle de chiennasse."

J'ai finalement décidé plutôt de le laisser sans nouvelles pour voir comment il va réagir, et surtout s'il va réaliser que les relations à sens unique c'est pas forcément mon kif. Je ne répondrai donc pas à son sms.

Ça tombe bien, je pars ce week end à Bruxelles avec Ben, Luc et un autre pote, ça me donnera une bonne excuse pour l'avoir oublié. 
Le temps d'un week end.




14 commentaires:

  1. Je me reconnais dans ce genre de situation, j'ai été des 2 côtés de la barrière. Je pense que tu as bien fait de pas répondre, la balle est dans son camp.

    Malheursmt comme tu le dis, ce genre de mecs n'a pas "besoin" de faire d'efforts et donc en général n'en fait aucun. Je pense aussi que les impressions sont généralement justes et qu'il n'y a pas d'erreur d'appréciation. Il a du sentir qu'il perdait un peu son emprise sur toi donc --> sms sympa pour rattraper ça et relancer le jeu. Souffler le chaud et le froid est la technique de base, et c'est assez efficace...

    Ajd avec ce genre de personnes et ces relations à sens unique, je tranche dans le vif. Ca évite de perdre du temps et ça les fait redescendre de leur piédestal (pour 5 min).

    RépondreSupprimer
  2. Tu dis que tu n'aimes pas les relations a sens unique mais tu en fait sexuellement pour te punir d'avoir été trop conne...y'a comme une incohérence.
    Ensuite ce type de garçon est comme ça grâce aux types comme toi, la preuve qu'ils ont raison, ça fonctionne ils ont ce qu'ils veulent ne serait-ce qu'un temps et comme ,il faut être honnête, tu ne le captive apparement pas non plus, il te remplace aisément.
    Ensuite tu te demande quoi faire? Mais franchement, pourquoi te le demandes tu?
    Tu prétends que ca devenait sérieux...mais ...au moindre probléme si ça l'était devenu, tu aurais aussi été faire la chienne pour te sentir puni (puni de quoi d'ailleurs? et c'est étrange de voir le sexe comme une punition pour quelqu'un qui prétend sans cesse s'éclater et que ceux qui sont anti plans ne s'éclatent pas...)?
    Tu te demandes parfois ce que les types d'en face , tes amis etc pensent réellement de toi?
    Ce que Ben et ta clique dirait à un pote qui le questionnerait pour éventuellement du sérieux avec toi?
    Tu me rappels l'épisode de Sex&the City sur les Freaks... au final le freak n'est peut être pas celui qu'on croit..
    Au final, tout cela semble stérile...et on se dit que tu vas entamer les cycles classiques, alternant euphorie sexuelle et remise en question superficielle...sans jamais au fond, te remettre en question et vraiment évoluer pour quitter ce mode de vie au jour le jour et aller vers la construction d'une vie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu fatigué de répondre à ceux qui s'inventent ce que j'écris.. Non je j'ai jamais dit que ceux qui étaient anti-plan ne s'éclataient pas. Je t'emmerde toi et ta "construction de vie"

      Supprimer
    2. Je me punis de ne pas avoir été désiré. Je ne l'ai pas écrit assez clairement. Et le problème que je pensais en voie de résolution (supporter de ne pas être désiré) ne l'est en fait pas du tout, même si j'ai eu plus que ma dose.

      On a tous des problèmes à résoudre, je n'ai aucun désir de relation sérieuse avec ce Romain, je veux juste quelque chose d'équitable, et je cherche surtout des solutions à mes problèmes ailleurs que dans les épisodes de série télévisées.

      Supprimer
    3. Je pense pas qu'il a dit qu'il y avait une solution dans la série tv, juste que ça lui faisait penser à un épisode.
      T'es bien nerveux quand même ces jours Quentin...tu dis que t'emmerdes des gens qui veulent parler avec toi.

      Supprimer
    4. Ouais j'avoue.. c'est pas la meilleure période de ma vie là ^ Et ma vie sexuelle/amoureuse est pas responsable

      Supprimer
    5. Tu dis ça :
      "J'ai alors cessé d'en parler ici, ça devenait un peu sérieux (parce que ouais, il me reste une part d'intimité quand même)..."

      Puis tu réponds en commentaire:
      "je n'ai aucun désir de relation sérieuse avec ce Romain,"

      Donc
      soit tu te laissais aller sciemment dans quelquechose que tu ne veux pas, dans ce cas...c'est pas trés clair non?
      Soit tu n'es pas honnête avec toi même....ou tu as un probléme de cohérence...

      Alors emmerder les gens c'est bien gentil, quoique trés mal élevé, mais franchement tu montres là que si on interprête pas dans le sens qui t'arrange aussitot tu rejettes en bloc avec une étroitesse d'esprit assez incroyable....

      Tu ajoutes "je veux juste qqch d'equitable"...c'est quoi pour toi?
      Une relation de sex friend ?
      Admettons, c'est cool, moi même j'en ai.
      Mais faudrait voir à te remettre en question alors si tu ne parviens mêmes pas a nouer une relation un poil plus profonde que celle d'un trou avec sa queue...
      Tu crois qu'épencher tes états d'âme ici ou ailleurs, te syphoner le cerveau et autre , sont une remise en question suffisante pour répondre à tes angoisses quand au fait que tu n'attires qu'en tant que vide couille( et encore apparemment pas tant que ça si on s'en refaire aux motivations de ton blog)?
      Tant que tu ne te poseras pas les bonnes questions et que tu auras peur des réponses tu tourneras en long et injurier les gens qui ne te veulent pas de mal n'y changera rien.
      Tu trouves ça equilibrer toi d'avoir besoin de se punir pour une chose dont tu n'es pas forcément responsable ?
      tu trouves ça équilibré de t'infliger une punition qui d'une part te procure du plaisir (donc c'est lâche) et d'autre part accessoirises des névrosés pour assouvir tes névroses???
      Il n'y a pas de jugements là alors cesses de te formaliser, avec une bite dans le cul tu es le premiers a demander qu'on soit crue...
      Mais bon, il faudrait quand même que tu te demandes ce que n'importe qui sur terre pd, ou pas, salope ou pas , se demanderait "est ce normal de vouloir etre humilié et salis en auto flagelation pour une chose dont soit je ne suis pas responsable, soit que je refuse de changer????"
      Sois un peut honnêtes là! cesses les postures et plutôt que de revenir en injures ou autre, réponds donc aux questions de façon claires, honnêtes(avec toi même) et précises...là, ton blog aura pris son sens...

      Supprimer
    6. Je crois que c'est ça, je me laisse aller sciemment dans un truc que je ne veux pas. Non c'est pas très clair, mais en ce moment rien n'est très clair.
      Je sens que quelquechose est en train de changer mais je ne sais pas encore quoi.

      Je pensais qu'on comprenais que par "punir", je parlais d'un rapport violent de soumission à un mec, pour vivre une expérience dont un ou des autres, m'ont privé auparavant.

      Pour le reste, encore une fois ça la contradiction ne me dérange pas, à condition qu'on ne me prête pas des propos que je n'ai pas tenus, qu'on arrête de m'emmerder avec les psys et autres charlataneries, et aussi les certitudes de mecs dans ton genre qui savent ce qui est bon pour moi en se contentant de la simple lecture de ce blog.

      J'ai du mal à entendre les conseils, surtout exposés avec telle condescendance, lorsque je ne sais pas d'où le locuteur parle.

      Supprimer
  3. mais Q !!!!! largue le ce cooooon !!!

    le Petit Stéphanois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hey leche cul pour larguer faut être en couple ! crétin

      Supprimer
    2. roh lala
      bon alors petit 1: arrete de m'appeler leche cul toi parce que tu commence a me les mettre bien haute chui pas un leche cul, je connais personnellement Q donc je lui dis bien ce que je veux

      petit 2: largue le je l'utilise en tant qu'expression dans la mesure où il parlait d'une sensation de serieux entre eux deux, on pouvais y voir un lien qui montre une relation (certe que sexuelle), donc il peut ROMPRE cette relation, donc le terme LARGUE LE est approprié .... donc shut up please and suck !!! La vie est courte, tu te casera plus tard mon tit Q.

      Le Petit Stéphanois

      Supprimer
    3. C'est bien ce que je dis, t'es un lèche cul, qui doit être aussi mentalement perturbé que ton "tit Q"

      Et si je n'arrête pas de t'appeler leche cul tu fais quoi ? RIEN.
      Aller le lèche cul énerve toi

      Supprimer
    4. mouahahahahah ..... cela me fait bien rire ^^

      le petit stéphanois

      Supprimer
    5. Voilà, les limites du commentaire anonyme.. l'impunité. Laisse tomber, aucun intérêt

      Supprimer