lundi 11 mars 2013

Me reviennent en mémoire les saloperies

que racontent certains actifs au pieu, à défaut d'avoir récemment rencontré des mecs qui m'en balançaient de nouvelles. J'en avais déjà énuméré quelques unes aux débuts de ce blog, relatant une nuit dans un sex-club russe. 

Et c'est à lors que je ne ramène rien de très croustillant sexuellement de ce dernier week end bruxellois (à part le fessier hyper dur d'un Brésilien au Nation Club), et que je  n'ai pas vu Salvadore, mon unique vrai régulier, depuis près de deux mois, que ses doux mots qu'il me susurrait à l'oreille pendant nos ébats viennent aujourd'hui me chatouiller l'esprit :


"- t'aimes ça salope"
"- t'es content que je sois venu hein ?"
"- T'aimes ça"
"- Tu la veux ?"
"- Elle est rien que pour toi"
"- Elle est bonne ta chatte"

C'est du copier/coller, je les avais notées dans un bloc-notes pour m'en souvenir. 
Hors contexte évidemment ça paraît exagérément cru, voir même un peu ridicule.

Mais il y eu aussi aussi le :
"- Imagine que j'te viole"
qui peut paraître choquant a priori mais qui m'a fait bien comprendre quel genre de trip l'excitait, lui ce garçon si gentil, qui ne ferait jamais de mal à une mouche.

Et je me souvenais que quelques mois après, sur un lit, alors couché sur le dos, je ramenais sa main sur ma gorge alors qu'il la retirait, l'encourageant à poursuivre son fantasme.

Trop pris par sa famille et ses occupations, mis à l’écart pendant huit mois lors du séjour de Wilfrid chez moi, nos rapports sont désormais essentiellement téléphoniques.

Et là, autant pour le semblant de relation suivie qu'il m'offrait que pour ses fantasmes maladroitement avoués, pour ses paradoxes et sa double personnalité, je me dis qu'il serait bon de relancer Salvadore et de le faire revenir dans le jeu...






16 commentaires:

  1. Et toi tu aimes être dominé ? Quand c'est fini et que l'excitation est retombée, tu te dis encore que ça t'a plu ou ça te met mal à l'aise ?
    C'est impensable pour moi, je suis beaucoup trop fier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me dis que ce n'était qu'un jeu, et que le plus faillible à ses pulsions était mon partenaire et non moi

      Supprimer
    2. perso moi j'adore le jeu de domination .... en dominé ou en dominant d'ailleurs .... je suis assez joueurs et ca les mecs s'en apercoivent vite quand je leur dis "non je ne veux pas ... si vraiment tu veux que je te fasse ca tu n'a qu'a me forcé" et en général ca plait bien et c'est la que je prend mon pied.

      Le Petit Stéphanois

      Supprimer
    3. Han! T'es une sacrée pute quand même ^

      Supprimer
    4. comme si tu le savais pas :p

      Le Petit Stéphanois

      Supprimer
    5. Solidarité entre pute c'est mignon, les temps sont dur apparement.

      Supprimer
    6. ça va frustr-man, tu t'éclates ?

      Supprimer
  2. Parait que les gays aiment bien dire ce genre de cochonneries au lit =)

    RépondreSupprimer
  3. 'elle est bonne ta chatte' c'est quand même horrible, c'est pas dans ces moments-là que j'ai envie de penser à un horrible vagin ^^

    A'V

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est typiquement une phrase de bi, et je bloque à chaque fois dessus, limite j'ai envie de me marer

      Supprimer
  4. Bah non, d'où tu sorts que c'est une phrase de bi???
    Tu catégorises un peu vite...
    Quand on est actif c'est excitant de se dire que l'autre est une bonne petite femelle quand il est avec nous et que notre queue lui fait oublier toute véléité masculine...
    ET c'est aussi excitant souvent pour l'autre de se dire qu'il devient chienne pour l'autre, qu'on ets son mâle...qu'on l'engrosse...etc...
    T'es pas du genre coincé de nature au lit????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non quand je suis actif à aucun moment je ne vois l'autre comme une "bonne petite femelle", même lors de rapports de domination. pas plus que je ne m'imagine "engrossé" lorsque je suis passif...
      Je vois jamais l'autre comme une femme, j'suis coincé ouais c'est ça t'as sûrement raison

      Supprimer
    2. Elle est bien bonne celle là. J'ai toujours pensé qu'un mec qui se sent obligé de se placer dans le schéma d'un rapport hétéro est bien lui coincé du cul. Désolé mais entendre parler de ma chatte aurait plutôt tendance à me gonfler sérieusement. D'ailleurs je sais à peine ce que c'est et ne souhaite pas en savoir plus. Beurk ! Il faut vraiment être tordu pour penser à une femme quand on est avec un mec. OM

      Supprimer