vendredi 15 mars 2013

Ce qu'il me faudrait

c'est un mec comme Salvadore, que je ne vois plus beaucoup. Trop pris par sa famille, ce mec rencontré au Sun City il y a bientôt trois ans était devenu un régulier. Grand noir mince aux cheveux longs (je tombe amoureux direct) de trente huit ans, ancien mannequin, c'est deux ou trois fois par semaine qu'il passait chez moi pour une heure ou une nuit, et trompait mon ennui lorsque celui que j'aimais vraiment était à l'autre bout du monde.

Je ne pense pas que Salvadore se soit lassé, ni moi. Mais j'admets l'avoir moins relancé pendant huit mois lorsque Wilfrid était chez moi. Il aurait pourtant eu l'occasion de m'en vouloir, notamment lorsque j'ai été l'auteur de son outing à son travail. On se téléphone toujours, espérons nous voir malgré les huit enfants qu'il a à charge. Sans être avec moi tous les jours c'était quand même une présence, sexuelle essentiellement, mais pas seulement.

Salvadore était un parfait bouche-trou, dans tous les sens du terme.

Et là il m'en faut un autre, pour le sexe essentiellement, mais pas seulement. Une relation pas très sérieux, juste un mec bien monté et aimant pour quelques mois le temps que Wilfrid revienne. 
J'étais déjà dans cette optique il y a un mois, bien que bourré, un soir, lorsque j'étais en recherche d'un partenaire stable pour une durée déterminée.

Je passais en revue mes prétendants possibles... 

Je pensais à Guillaume, le nerd rencontré en décembre, et que j'ai revu lundi soir. Carrément mon genre, physique un peu alternatif, insoupçonnable. En vérité vraiment super chaud, qui m'abreuve fréquemment par sms de photos hot prises en live, qu'il incorpore sans prévenir au milieu de nos conversations.


avec Guillaume

Mais voilà, il habite Caen et ne vient plus que rarement à Paris.

J'ai laissé tomber l'idée de Romain (grand noir mince aux cheveux longs, tiens...), vous savez pourquoi, même s'il like mes statuts sur facebook en pensant que je comprendrais éventuel message. Et de toute façon il est trop beau, (donc) pas assez généreux. Trop de convoitises, c'est pas gérable pour moi.

Et pile au moment où je pensais à Jean-Baptiste, ce mec avec lequel ça avait commencé bizarrement et continué tout aussi bizarrement, et encore continué bizarrement, je reçois un énigmatique sms de sa part...


avec Jean-Baptiste

Avec un peu de chance il va insister pour qu'on se voie plus régulièrement, et j'aurais résolu le problème. 
Ce sera sécurisant par rapport à mon état d'esprit actuel, et la relation avec lui ne serait pas si mal : Disponible, très bien monté, habite à dix minutes de chez moi, plutôt posé, voir vieux garçon, mais aimant passsablement sortir. Il ne me plait pas assez pour que je puisse en tomber amoureux et avons des projets de vie suffisamment différents pour que nous n’ayons pas intérêt à éterniser la chose.

S'il tend la perche je fonce, en précisant bien mon absence d'engagement envers lui, et le côté temporaire de la relation. La suite dans dix jours, quand je serai revenu de La Plagne, où je vais passer la semaine avec Luc et Ben.

Je reviendrai et si ce qu'il a à m'annoncer converge avec ce que j'attends, je prendrai le tout comme une opportunité, celle de devenir progressivement moins esclave de ma pulsion, de mon envie de me faire désirer, de mon plaisir immédiat, en bref : moins esclave de ma bite.







7 commentaires:

  1. Tu n'en seras pas moins esclave, tu auras juste mis une doublure en moumoute pour qu'elle te blesse moins.

    RépondreSupprimer
  2. Tu veux te remettre avec Wilfrid ?
    Je sais j'ai pas tout lu concernant votre histoire (sachant que doit bien y avoir des morceaux dont tu n'a pas parlé)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notre histoire n'a été faite que de séparations et de retrouvailles, une histoire qui paraît compliquée, mais qui dure depuis si longtemps..

      Supprimer
    2. Désolé d'entendre ça =( Certains couples ne marchent que comme ça...
      (enfin jdis ça, mais je connais strictement absolument rien aux relations de couple)

      Supprimer
  3. Tu as des enfants ? Ou c'est une métaphore/une private joke ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas si private que ça tu as coupé le passage. ;)

      Supprimer