mardi 19 février 2013

Le réel mieux que le virtuel

sans aucun doute. Mais je n'irai pas jeter la pierre sur celui qui abuse du second. Même si j'en parle ici qu'à de très rares occasions, je ne m'épanouis sexuellement qu'entre le bon équilibrage d'un vrai mec et son image sur écran plasma.

J'ai d'ailleurs du mal à imaginer comment les deux se complètent, se complémentent, et comment l'abus de l'un peu déclencher chez moi le manque de l'autre.

A titre d'exemple, après un week end aux Pays Bas comme celui que je viens de vivre où onze mecs en tout me sont passés dans les mains, je n'ai pas, comme Xavier, l'envie de continuer sur ma lancée, mais au contraire me contenter seul avec des partenaires absents.
Dans ces moments là, heureusement il y a Tumblr. Enfin... les Tumblr.

en tête des favoris


Mais peut-être que le Spyce de ce soir, où nous allons avec Ben après notre after Tequila, me fera déjà revenir avant l'heure... à la réalité.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire