mardi 26 février 2013

Et ce soir j'ai besoin d'un garçon

dans mon lit à enlacer, m'endormir avec mes bras autour de sa taille, ou bien ma tête posée sur son sein gauche. 
Ces temps ci ce besoin là c'est tous les soirs.

Ceux qui peuvent me donner ça travaillent demain, ou sont loin. Et les autres, je suis le dernier à avoir été demandeur, et comme j'ai trop de fierté pour insister, je ne les relance pas.

Du coup, je regarde Pretty Woman sur W9 avec Richard Gere qui dort nu avec Julia Roberts, nue elle aussi, le tout en mangeant du gâteau au chocolat.

Je crois que c'est pas la peine d'ajouter quoi que ce soit.
 



7 commentaires:

  1. *envoie un gros câlin par la pensée*

    RépondreSupprimer
  2. jte fais de gros bisous mon beau rock !! si gt parisien je viendrais te le faire ton calin tiens

    kiss kiss

    le petit stéphanois

    RépondreSupprimer
  3. On récolte ce que l'on sème. Bonne recherche de bite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y'a pas de mal, j'ai toujours préféré le manque à la frustration.

      Supprimer
  4. C'est étrange tu réagis toujours au quart de tour en tentant de faire le fier et de décocher une pique quand on te contredit sur tes choix de vie ou ta moralité...Etrange...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. As tu bien vu le commentaire qui a été posté (par toi peut-être), as-tu lu sa violence ? Comment t'attends tu à ce que je réagisse à ça ? Il ne s'agit pas d'une contradiction mais d'une attaque, une simple attaque.
      Non seulement j'ai recommenté le plus aimablement que je pouvais le faire, mais de surcroît j'ai répondu sur le fond de l'attaque :

      Je reconnais récolter ce que j'ai semé, mais j'ai choisi cette récolte avec ses inconvénients et ne regrette pas pour l'heure mon mode de vie.

      Supprimer