mardi 8 janvier 2013

Mon premier râteau de l'année

qui a eu lieu le jour de l'an et que je racontais ici il y a quelques jours me donne quand même satisfaction quotidiennement.

Son petit ami Québécois va rejoindre son Canada natal la semaine prochaine. Et j'ai l'impression que je réentendrai parler sous peu de celui qui m'avait remballé au premier de l'an, lorsqu'il se retrouvera esseulé.

Au matin, dans la villa du Cap Ferret, il se baladait avec son boxer bariolé et promenait son postérieur aguicheur dans toutes les pièces. 
"- A nouvelle année : nouveau fond d'écran !" m'avait dit Ben.

Je n'ai pas hésité. Avant de l'avoir en vrai entre les mains, j'ai son cul en fond d'écran tous les jours.



Ce à quoi on se résout quand on ne réussit pas à niquer...

Tout est une question de patience, et déjà, là il commence à beaucoup liker mes statuts et photos sur facebook. 
Si ça c'est pas un signe...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire