jeudi 6 décembre 2012

Trois règles à retenir sur grindr

(et autres sites de rencontres) pour chercher un plan d'un soir, pendant que j'y pense (et surtout pour pas que je les oublie) :

- Ne pas mettre et ne pas dire sans qu'on ne l'ai demandé si on a un petit copain, ça en fait fuir au moins 30%. Si c'est le cas, rester évasif. Ou nier, carrément.

- Dans ce qu'on recherche, ne pas se contenter de mettre Date. Mettre aussi Relationship. Le mec lambda (surtout provincial) qui a des réticences à faire des plans (et ne veut pas devoir dire à ses potes qu'il a couché avec un mec le premier soir en sachant qu'il n'y aurait pas de lendemain), et bien celui là a moins de mal à baiser avec quelqu'un qui pourrait devenir son mec, même pour une courte période. Son honneur est alors sauf.
Même si sincèrement, il sait très bien qu'il n'y a pratiquement aucune chance que ça aille plus loin.

- Quand on te demande ce que tu recherches, ne pas mettre un plan, ça peut faire fuir les mecs que je décrivais dans le point précédent. Préférer du fun, ou encore mieux, situer dans le temps. 
exemple : envie de terminer cette dure journée en m'amusant un peu ^^

Now, let's play.


24 commentaires:

  1. Je vois pas l'intérêt de tromper l'autre sur sa véritable valeur? Pourquoi ne pas simplement assumer? Après on s'étonne que ceux qui cherchent a construire qqch soient découragés par ceux qui les vampirisent dans leur travers et finissent par devenir comme eux... On va tous être vachement heureux comme ca lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Argument valable.
      Ceci dit je ne suis pas une bonne soeur, et dans ce domaine plus que dans tout autre, le but pour tout le monde est d'arriver à ses fins, quelles qu'elles soient

      Supprimer
    2. Franchement je te lis depuis un moment et c'est l'une des choses les pire que tu ais écrit...
      Evidemment c'etait latent dans tes post, je pense juste que là tu te révèles comme vous êtes tous au fond dans le milieux... Des bêtes déshumanisés prête à détruire de l'humain pour se vider les couilles quand une branlette suffirait...
      Pas étonnant qu'il y ait cette monoculture du milieux pd (surtout parisien ) dans ce pays... avec des réfléxions comme ça...Comme si détruire les rêves des autres parcequ'on ne les a plus pour soit même était justifiable dés lors qu'il s'agit de purger ses couilles.... Franchement c'est ras des paquerettes là et tellement révélateur des pd du milieux qui s'amusent à broyer tout les ans les fleurs bleures montés de province juste pour se rassurer sur leurs complexes et se prouver je ne sais quoi, en se souciant bien peu d'abimer les gens....
      Et ne va pas dire qu'on est consentant... Le consentement ne peut avoir lieu que dans l'honéteté et les gens ne sont pas toujours consentant quand, perdu par la nouveauté, ils ne savent où aller...
      franchement c'est nul...

      Supprimer
  2. Ah et tu es quoi alors? lol et tes fins, la finalité en l’occurrence? Au délà d'un plaisir ponctuel, prendre les mecs pour des kleenex t'apporte une satisfaction?
    C'est une vraie question, c'est pas vindicatif, je suis ton blog en étant je l'avoue très intrigué, peut-être avec une curiosité "malsaine" je reconnais lol j'essaie justement de comprendre où tout ca peut mener et j'aimerais "cerner" donc ce qu'il y a dans la tête de la plupart des gays dont ton expérience à travers tes articles est parfaitement représentative (j'insiste sur la plupart, ce n'est pas une généralisation massive.)Moi qui me considère comme un "OVNI" par rapport à tout ca, ca m'intrigue vraiment beaucoup! l'intérêt au final qu'on peut en tirer et si on devient pas finalement très blasé... (à moins que le but soit d'avoir comme épitaphe "s'est pris 3500 bites" lol) Mais je suis stupéfait par certains posts aussi, ca me paraît presque irréel,et surtout l'effet d'accumulation mais au final ca m'amuse et me fait sourire. Mais sur grindr (même si je viens pas d'une autre planète et je sais la méfiance dont il faut faire preuve sur ce genre d'appli...) j’apprécierais vraiment mais alors vraiment pas qu'on me mente du début à la fin comme tu sembles vouloir le conseiller... j'éspère que ca ne te jouera pas de mauvais tour si un jour tu tombais sur qqn de rancunier... ou autre... je ne te le souhaite pas!
    Je continuerai de lire tes aventures malgré tout avec des moues d'étonnement lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on ne saisit pas la finalité de tout ça sur ce blog, c'est vraiment que j'ai tout foiré.
      (pour le reste, voir plus bas)

      Supprimer
  3. On est bien d'accord qu'on parle de la drague sur grindr hein ? On parle de l'accroche, du premier contact. Du fait qu'on va pouvoir commencer à parler avec le mec ou pas.

    Lui dire qu'on a pas de petit copain ne veut pas dire qu'on s'engage à s'énamourer de celui qui en recherche un.
    Il est bien sûr inimaginable, une fois le mec rencontré en vrai, de lui faire croire que quoi que ce soit est possible (sauf si c'est le cas, évidemment).

    De toute façon le mec qui cherche un petit ami et rien que ça n'est pas rentable pour le chasseur : l'approche est trop compliquée (et surtout trop longue), sans garantie de résultat, et les lourds malentendus qui suivent gâchent ce qui a précédé.
    Et je ne pense pas que les mecs soient dupes de ceux qui jouent ce jeu. Dans mon post je ne parle pas de cette catégorie, mais de ceux que j’explique au point 2 (provincial le plus souvent, je maintiens) qui se cherchent des excuses de respectabilité pour accepter de partir de boite avec un mec. Ceux là sont facilement différenciables des autres.

    Bref, c'est toujours utile l'enseignement de la morale par ceux qui, une auréole sur la tête, t'expliquent qu'on cherche son petit copain sur grindr en déplorant risquer de grandes désillusions.

    RépondreSupprimer
  4. S'il s'agit là d'une réponse à mon post, je pense que soit tu t'en a pas compris la teneur, soit tu dénatures et caricatures volontairement mes propos (ça serait déjà plus en ligne avec ton inclinaison à embrouiller tant niveau "drague" qu'au niveau du raisonnement lol ;-) je dis ça en toute sympathie )

    Il s'agit simplement de dire d'emblée qu'on cherche clairement un plan, pourquoi ne pas l'assumer? où est le problème? La plupart recherchent de toute façon bêtement ca. Ca te gênerait peut-être d'assumer quelque chose qui te dérange? et qui pour moi fait écho à la question à laquelle tu n'as pas répondu : qu'es-tu si tu n'es pas "une bonne soeur"? (vive la caricature lol)

    Il te paraît inimaginable une fois le mec rencontré en vrai de faire croire quoi que ce soit, mais en quoi la rencontre réelle fait une différence et pourquoi ne pas laisser s'imaginer quoi que ce soit à l'autre ne doit pas être un préalable pour toi? pourquoi ne pas annoncer d'emblée? Si sur grindr tu te fais passer pour ce que tu n'es pas et qu'une fois la rencontre faite tu dis, bah en fait voilà clairement mes intentions... mais ca n'a pas de sens! Tu te rends compte qu'il s'agit d'un être humain qu'après avoir vu la personne?

    Si l'approche pour quelqu'un qui cherche qqch de plus sérieux est trop compliquée, pourquoi ne pas simplement chasser ceux qui veulent être tout bêtement chassés par un prédateur dont les intentions sont claires avec un plan à la clé? C'est pourtant pas ce qui manque!!

    Quant à être dupe, les néophytes le sont sans doute plus que tu ne l'imagines et c'est ca qui est dramatique et la façon dont ca va les conditionner dans un schéma où vont devoir se "résigner" (je déteste ce mot et tout ce qu'il implique...) à ce qu'est vraiment le "milieu gay", ils vont en arriver à croire que c'est eux qui ne sont pas dans la bonne attitude alors que pas forcément.

    En résumé je ne comprends pas tes conseils pour grindr, il n'y a pas besoin de ca pour tirer un coup et faire un plan, bcp ne cherchent bêtement que ca et sollicitent uniquement la majeure partie du temps leur "cerveau reptilien" (tout le monde peut faire ca, on a tous ces instincts en nous... c'est facile, élémentaire), il y a de quoi faire pour laisser les autres en dehors de ce jeu, que tu sembles vouloir forcer à ton optique... serais tu plus excité de décrocher qqn qui ne veut pas de plan pour faire juste un plan et qui vaudrait mieux que ceux qui cherchent simplement un plan et qui démontrerait, somme toute, un cynisme inouï?

    Donc pas d'auréole, pas de bonne sœur ou je ne sais quoi, simplement de la franchise et les couilles d'assumer!




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. >>>Il s'agit simplement de dire d'emblée qu'on cherche clairement un plan, pourquoi ne pas l'assumer? où est le problème? La plupart recherchent de toute façon bêtement ca. Ca te gênerait peut-être d'assumer quelque chose qui te dérange?

      Non ça ne me dérange pas, sinon je ne traînerais pas dans les endroits où je traîne, je ne fréquenterais pas le type de tchat que je fréquente.
      Seulement j'explique que si je disais dans mes recherches que je cherche aussi strictement un plan, je me priverais de beaucoup de mecs avec des a priori, et avec lesquels pourtant ça s'est très bien passé.
      C'est juste pour augmenter l'assiette, en fait.
      Et je me suis rendu compte, en outre, que communiquer que sur le "plan" apportait son lot de mecs pas nets et dont la sensualité est étrangère.

      Encore une fois je distingue ceux qui ne cherchent que du sérieux (et avec lesquels je coupe court immédiatement), et ceux que le mot "plan" effraie.

      Et entre le plan direct et le mari, il y a des dizaines d'autres types de relations que je ne m'interdis pas de vivre, et qui satisfont les deux personnes.

      >>> qu'es-tu si tu n'es pas "une bonne soeur"?
      Dire ça c'est justement une façon d'assumer ce côté un peu minable de la drague.

      Supprimer
  5. Ah donc tu admets un côté minable, c’est dit :-))

    Il ne faut pas confondre « a priori » avec système de valeurs. On peut très bien être tiraillé entre la satisfaction immédiate et court terme d’un besoin dans un moment de « faiblesse » tout en aspirant dans l’absolu à construire qqch de durable, avoir cette volonté.

    Profiter de ce moment de faiblesse sous prétexte d’une satisfaction partagée n’est pas véritablement plus glorieux (D'autant plus par des propos mensongers.)

    Pseudo satisfaction dont tu me permettras d’ailleurs de douter puisque si c’était pleinement satisfaisant, pourquoi dans ce cas la relation (pas seulement sexuelle) ne se prolonge t-elle pas ?

    Comprends moi bien, il n’est pas choquant que tu ne cherches pas de sérieux et que tu ne t’interdises pas de vivre un certain nombre de situations ni ne sois prêt à un engagement ou autre, cela est très clair et personne ne peut penser te le reprocher.

    Mais entre ca et tenir des propos volontairement mensongers (par ex cacher volontairement qu’on est en couple alors que si ca en repousse plus d’un c’est qu’il y a bien une raison… étant entendu que nier ces raisons est irresponsable) pour cibler des personnes qui n’aspirent manifestement pas à la même chose que toi et auxquels tu cherches en quelque sorte à imposer la dictature de TA pensée « il verra que finalement c’est pas si dramatique et qu’il sera bien content » en t’arrogeant leur satisfaction et en en préjugeant sous prétexte que tu penses que ce type de personne pourrait mieux te convenir et par la même occasion te permettre d'éviter certains oiseaux bizarroïdes (et pour cause… à force… fais gaffe lol), et surtout, SURTOUT inciter les autres à en faire de même et en les conseillant pragmatiquement même sur la marche à suivre et le procédé et en le revendiquant comme tu le fais dans ton article est, permets moi de te le dire, particulièrement condamnable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le côté minable de la drague, ce blog est un peu sur ça ;)


      >>>et surtout, SURTOUT inciter les autres à en faire de même et en les conseillant pragmatiquement même sur la marche à suivre et le procédé et en le revendiquant comme tu le fais dans ton article est, permets moi de te le dire, particulièrement condamnable.

      En fait c n'est pas un conseil, même si c'est vrai que ça peut être lu comme ça. Je rédige ce blog comme si je me parlais à moi-même, et je me répète ces règles pour m'en souvenir. Si ces quelques techniques devaient êtres enseignées à quelqu'un, ce serait à la limite à des chasseurs, qui de toutes façons les connaissent déjà, comme le prouve le message du dessous, posté le 08 décembre, 2012 11:45

      Supprimer
    2. Là-dessus je voudrais te dire qqch Quentin, parce que c'est un peu facile :-)
      Tu ne peux pas te dérober par rapport à l'article puisque ton tout premier conseil est le suivant :

      "- Ne pas mettre et ne pas dire sans qu'on ne l'ai demandé si on a un petit copain, ça en fait fuir au moins 30%. Si c'est le cas, rester évasif. Ou nier, carrément."

      Autant que je sache, tu n'as pas de petit copain et tu répètes à l'envi que tu n'en veux pas. Tu ne peux donc pas invoquer l'excuse consistant à dire que tu te parles à toi-même et qu'il s'agit là d'un "pense bête".

      Ce sont bien des conseils destinés aux autres. Là-dessus, encore une fois, il suffit de l'assumer. Mais je ne me priverai pas de dire ce que j'en pense, ce n'est que MON avis :-)

      Pour les chasseurs... on peut être "chasseur" mais honnête non? un chasseur éthique quoi, ça ne devrait pas être incompatible... OK je chasse mais sur les terrains autorisés pour ca, cad ceux qui cherchent à être chassés et pas ceux qui auraient le sentiment d'avoir été trompés et "utilisés"... c'est quand même un peu dégueulasse sinon... et si ca marche moins bien bah tant pis,faut assumer aussi, c'est qu'il y a une raison "c'est le jeu ma pauvre lucette" on peut pas tout avoir...

      Supprimer
    3. >>> Autant que je sache, tu n'as pas de petit copain et tu répètes à l'envi que tu n'en veux pas. Tu ne peux donc pas invoquer l'excuse consistant à dire que tu te parles à toi-même et qu'il s'agit là d'un "pense bête".

      Je peux en avoir un, je peux en avoir eu un, ou je peux en avoir un à l'avenir, j'avais marqué dans un commentaire de post précédent (16 novembre 2012) que ce n'était pas si simple que ça, et que sur ce sujet je ne disais pas tout ici.


      >>>Pour les chasseurs... on peut être "chasseur" mais honnête non? un chasseur éthique quoi, ça ne devrait pas être incompatible...

      Aussi honnête qu'il pense être, le chasseur doit toujours être plus futé que sa proie pour pouvoir l'obtenir.

      Supprimer
    4. Désolé mais futé est impropre ici ... malhonnête n'est pas futé. Lâche à la rigueur. La proie sait quels sont ses prédateurs ca n'est pas occulté dans la nature... Et elle sait qu'il faut fuir.

      Supprimer
    5. J'ai fait une erreur, je ne voulais pas employer "futé", mais "rusé".

      Supprimer
    6. Tu devrais écrire "les fables de Quentin" à l'instar du corbac et du renard sauf qu'au lieu d'un fromage comme enjeu tu remplaces par... ce que tu veux lol

      Supprimer
  6. La description est tellement vrai... Mais en province (je ne parle pas des culs de basse fosse) c'est pareil ! Ou alors je suis tombé sur des parisiens en vadrouille comme moi !
    J'ai aussi constaté qu'il ne vaut mieux pas annoncer clairement la couleur sur Grindr. Mais ce n'est qu'une vaste hypocrisie. On est sur Grindr pour trouver de quoi s'amuser un soir, faut être clair. Après c'est sûr on trouve de drôles de numéros...

    Lorsque j'applique la méthode décrite dans l'article, ça marche dix fois mieux que d'annoncer direct qu'on veut juste s'envoyer en l'air. C'est le bal des faux culs.

    RépondreSupprimer
  7. En ce qui me concerne quand j'ai commencé à aller sur grindr c'était pas du tout dans l'optique de m'amuser un soir (j'ai du mettre l'appli il y a 2 ans et quelques) quand j'ai compris comment ça fonctionnait la majeure partie du temps j'ai trouvé ça assez glauque. Pour autant, je continue d'y aller mais en espérant trouver des personnes comme moi qui ne cherchent pas spécialement un plan d'un soir, le tri est sévère. Et il faut en plus trier ceux qui disent une chose mais en ont une autre dans la tête. Heureusement que je les flaire assez rapidement en général. Mais je tiens que les conseils de l’article craignent... vous aurez jamais le droit de vous plaindre de ce qu'est le milieu gay puisque vous participez de cette "vaste hypocrisie". Et si un beau jour vous aspirerez à vous poser pour du sérieux eh bien l'application de ces conseils vous reviendra en pleine figure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. >>> je continue d'y aller mais en espérant trouver des personnes comme moi qui ne cherchent pas spécialement un plan d'un soir

      Ceux qui cherchent un plan d'un soir (comme moi) ne sont pas systématiquement fermés à ce qui pourrait suivre. Certains d'entre eux sont, par exemple, restés des amis, d'autres des 'réguliers' avec lesquels on échange bien plus que du sexe (comme Salvador, pour ceux qui suivent ce blog depuis le début). Tu ne cherches pas "spécialement" un plan d'un soir, mais ceux qui les cherchent sont aussi des êtres humains, qui ne s'interdiraient surement pas de prolonger une relation si le courant passe ;)


      >>>si un beau jour vous aspirerez à vous poser pour du sérieux eh bien l'application de ces conseils vous reviendra en pleine figure...

      Il est certain que grindr est le dernier endroit où j'irais dans ce cas là. Il y a plein de sites mieux faits pour ça (et sur lesquels je ne vais pas/plus) : gaydar, gaypax, etc...

      Supprimer
  8. Quentin,
    La principale erreur dans toutes ces reflexions c'est selon moi de penser qu'il y a des endroits pour ci et d'autres pour ça...
    Quoique l'on cherche... mais a fortiori pour du sérieux...
    Les seules relations durables(plus d'un an) et sincères (pas juste pour fuir la solitude , faire comme tout le monde ou partager les factures) que j'ai vu autour de moi étaient le fruit de la nature, du hasard... Aller sur grindr pour plancuter et se dire qu'on ira pas y chercher du sérieux où aller sur un tchats pour du serieux en y cherchant spécifiquement cela, c'est le meilleur moyen de se planter en faussant les choses.. Ce qui est mieux, je pense ,c'est rencontrer des gens dans un cadre normal, sans enjeux sexuel, sans défit, sans but, juste par joie de découvrir d'autres humains, pour s'enrichir de leur experience, de ce qu'ils sont et être capable de nouer des liens profond avec eux qui ne soient pas sexualisés... et puis, si davantage doit arriver alors...mais ce ne doit pas être le but...sinon on fausse tout car à vouloir à tout prix voir quelquechose dans un lieux spécifique et à s'interdire de le voir ailleurs, on s'aveugle...d'où l'interet d'être honnête avec les autres...mais encore plus avec soit... Combien de gens, cela t'es sans doute arrivé aussi, racontent "oh finalement je me suis appercu que c'etait pas le bon , que ca pouvait pas coller, que c'etait un mauvais coup "alors que tout ça si on reflechis avant, on peut s'en rendre compte...
    Je pense que ton blog est le fruit d'une remise en question et c'est intéressant de voir comme tu penses ...mais que tu ne vas pas assez loin dans l'analyse de toi face à toi même...tes reflexions semblent basés sur tes rapports (sexuels , ou en tout cas toujours sexualisés )aux autres... mais, et tes rapports avec toi même? Tu dis souvent être parfaitement heureux... je pense que ce n'est pas ce qui transparait dans tout ça...pas au fond en tout cas... Et peut être que si tu fuis la solitude , à toujours, même au bout du monde, chercher à ne pas être seul, c'est qu'il y a quelquechose avec toi même que tu as peur de voir...
    Tu es déja resté plus de 5/6jours seul ou en tout cas sans sortir.contacter ou voir des gens du milieux? Je ne l'ai pas lu depuis le début que je suis ton blog...Ca pourrait aussi être interessant pourtant..surtout pour toi.
    Désolé de personaliser mais à force de te lire, on finit par te considérer comme quelqu'un qu'on croise parfois et qu'on tente de connaitre...
    ps: Rien de méchant dans ce post hein.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce blog est sur une partie de ma vie sexuelle, je crois que c'est assez reconnaissable, plus particulièrement sur ce que je peux perfectionner dans ce pan de ma vie que j'ai découvert être un vecteur important de satisfaction.

      Pourquoi je n'y parle pas du reste de ma vie ? (même si je pense en parler quelquefois au détour des posts)
      Tout simplement parce que de ma vie familiale, de ma vie amicale, et de ma vie amoureuse je ne souhaite rien changer, rien perfectionner. Ces trois vies me comblent. Il n'y a guère que ma vie professionnelle dont je suis insatisfait, mais je n'aurais pas le goût de faire partager les tourments qu'elle me cause.

      Supprimer
    2. Quant au début de ton post "La principale erreur dans toutes ces réflexions c'est selon moi de penser qu'il y a des endroits pour ci et d'autres pour ça..." je suis évidemment d'accord : un garçon qui nous convient reste autant formidable s'il est présenté par un ami que s'il est découvert sur grindr.

      Seulement on en peut nier que chaque appli, chaque site, a un public spécifique qui n'aspire pas a priori à la même chose (le a priori est important), et que ce diriger vers le on endroit est avant tout un gain de temps certain.

      Il est à mon avis aussi difficile pour un mec de trouver un petit copain fiable sur grindr, que pour moi de trouver un plan cul ce soir sur gaypax.

      Supprimer
    3. Ah bah non... Gaypax ca grouille de plans aussi lol sans compter ceux qui font genre "je veux pas qu'un plan" et qui en fait en font plein, après c'est peut-être "stratégique" pour eux de mettre ca dans leur annonce en voulant en fait appliquer tes conseils...

      Supprimer