dimanche 18 novembre 2012

Un vrai actif

c'est rare. Ça se trouve pas comme ça. Je venais de baiser deux fois vendredi après midi dernier à Marseille, il était 23:00 quand je reprenais des forces au Mc Do de la gare Saint-Charles avant d'aller me coucher dans un petit hôtel tout proche.

Petit check grindr en picorant mon Royal Bacon. Un petit mec me saute dessus, très entreprenant. Son nom : Donatien, 27 ans. Je m'excuse platement et malgré son physique à mon goût, ses cils très longs, sa mâchoire fine et saillante et son regard de braise je décline ses avances en expliquant que je ne suis plus capable de rien sexuellement et qu'il est accessoirement l'heure d'aller se coucher.

Il insiste encore, m'envoie notamment une photo torride de lui, et la phrase qui tue : 
"- Il faut saisir toutes les opportunités.
Et là en effet, me concernant, c'est l'argument massue.
Rater une occasion, c'est le déshonneur.
Immédiatement, c'est cette phrase qui m'a décidé à le rejoindre.



Sauras-tu retrouver l'argument massue.

Un vrai actif est rarement un grand mec super viril et hyper baraque. Les trois ou quatre précédents "vrais" actifs gravés dans ma mémoire (non non, pas plus, ils sont vraiment très très rares) étaient petits, assez petits même, autour d'un mètre soixante dix. Mon corps se souvient toujours d'un petit mec que j'évoquais rapidement ici au milieu d'un post datant de février.
Tous n'étaient pas maniérés mais leur homosexualité pouvait se lire sans mal sur leur visage et dans leur regard. Sans y regarder de près, on aurait rapidement pu les qualifier de "petit pédé"
Ils étaient nerveux, pas dans le sens anxieux, mais vifs. Ils parlent beaucoup, rapidement, et sont toujours très positifs.


C'est troublant de pouvoir dessiner un portrait aussi précis du vrai actif tant les caractéristiques de ceux que j'ai connus sont semblables.

Donatien est comme ça. Je n'ai plus voulu le lâcher et lui non plus. Il m'a relancé sans cesse pendant mon week end à Nice pour que nous nous retrouvions le lundi après midi avant que je remonte sur Paris. Revivre un moment comme celui du vendredi après-midi ne se refuse pas, et je prenais bien soin de répondre sans délai à ses avances, et de lui montrer mon intérêt à mon tour. 
Si j'ai eu mon lot de lapins et de mecs pas fiables ce week end, lui est vraiment de ceux sur qui on peut compter. S'il te dit "- ok pour lundi après-midi, on reste ensemble", tu peux être sûr qu'il ne trouvera pas un autre mec deux heures avant et annulera tout.
Ça fait énormément de bien un mec décidé. Les vrais actifs sont fiables : quand un coup est amorcé, ils font le nécessaire pour le mener à son terme et, le cas échéant, ensuite donnent des nouvelles pour ne pas être oubliés et pouvoir remettre ça.
Ainsi donc, à trois reprises ce week end avec Donatien j'ai pu reconnaître, avec ses qualités et ses défauts, ce qu'était un. vrai. actif.


Un vrai actif n'aime pas sucer.
Un vrai actif ne se fait pas sucer, il te baise la bouche.
Un vrai actif dirige. Positions et temps morts, il ne demande jamais l'avis du passif.
Un vrai actif aime être inactif de courts moments, et laisser le passif s'asseoir sur lui. Cependant il s'en lasse vite. Si la position s'éternise, il commence à débander.
Un vrai actif n'est jamais passif, ou à de très rares occasions, par exemple lorsqu'il tombe dans une soirée sur un trophée de chasse actif.
Un vrai actif ne vit pleinement que lorsqu'il sodomise, comme il est petit, c'est là qu'il jouit en toute puissance de son corps. 
Un vrai actif peut limer non stop pendant trente minutes sans risquer d'éjaculer.
Un vrai actif parviens d'ailleurs remarquablement à contrôler son éjaculation.
Un vrai actif consacre énormément de temps à ses relations sexuelles.
Un vrai actif ne dramatise pas le sexe. Pour lui ça reste toujours un jeu, même s'il sélectionne sévèrement ses partenaires.
Un vrai actif sait comment stimuler la prostate mieux que personne.
Un vrai actif ne se regarde pas baiser, il regarde toujours le visage de son partenaire et les effets que ses pénétrations ont sur lui, il est à l'écoute de sa respiration et de ses gémissements et affine sa technique selon les effets produits.
Un vrai actif n'a pas une énorme bite. Son gland est un peu plus gros que la moyenne mais il donne la sensation d'un sexe surdimensionné car lui, il sait s'en servir.
Un vrai actif s'occupe peu de la queue de son partenaire, et c'est bien dommage.
Un vrai actif est attentionné, avant et après. On dira même qu'il a de la considération pour son partenaire.
Un vrai actif ne claque pas les fesses, ne crache pas sur son partenaire et ne l'insulte pas, mais ce serait quand même encore plus fun s'il le faisait, parfois.

Il me faut bien admettre, en couchant avec ce mec, qu'il me reste une marge de progrès certaine afin de devenir, moi aussi, un vrai actif.

Un vrai actif j'en ai connu un le week end dernier, et il vit à Marseille.
Si vous y allez, demandez Donatien.





 

4 commentaires:

  1. bravo pour le portrait brossé, je m'y reconnais parfaitement(en toute modestie), sauf que je fais 1m80 ;)

    A'Votre from M.

    RépondreSupprimer
  2. hello

    j'ai découvert ton blog et suis halluciné par tant de spontanéité et de rigolade -)
    merci de nous faire partager tes histoires et tes plans dans lesquels on se reconnait comme même un peu tous. C'est dingue le nombre de situations avec les mecs qui me sont familières.
    Bref continue comme ça, cette fraîcheur et cette sincérité dans un blog PD ça fait plaisir.

    RépondreSupprimer
  3. Ça c'est un commentaire qui fait plaisir ))
    Merci

    RépondreSupprimer