lundi 12 novembre 2012

Ce petit week end à Nice

était l'occasion de faire escale vendredi soir à Marseille où je devais rencontrer un mec avec lequel je tchattais depuis février (oui, depuis février! il me plaisait vraiment beaucoup, mon compteur sms comptabilise 209 textos échangés avec lui).

D'après ses écrits je lui plaisais presque autant que lui me plaisait. Nous essayions de ne pas nous enflammer outre mesure, car comme nous le savons, même si on s'extasie sur des photos, si on est réceptif à la manière de s'exprimer de l'autre, à mon second degré (pas évident), il y a quelque chose d'indéfinissable qui échappe à tout ça. Appelons ça le charme, ou le feeling, je ne sais quoi.
Lui en était conscient, tout comme moi.


Quand ça se passait encore bien

Notre rencontre s'est déroulée normalement, le sexe aussi. Quoi qu'il y a quelque chose qui n'a pas fonctionné et qui a abrégé nos ébats : je n'étais pas du tout sensible à l'odeur de sa peau. Il ne puait pas, mais nos phéromones n'étaient simplement pas compatibles. Il en fut d'autres dont j'étais accro.
-Il paraît qu'il n'est toujours question que de ça, de 
phéromones-

Vu la rapidité avec laquelle notre entrevue s'est abrégée suite à son éjaculation (très rapide), je pense qu'il en était de même de son côté.
Nous devions passer la soirée ensemble initialement et il usa d'une excuse approximative pour nous éviter de s'éterniser ensemble. Je n'ai pas demandé d'explication, et lui étais même plutôt reconnaissant d'avoir trouvé un prétexte, fallacieux ou pas.


Certes je me suis retrouvé en chien dans Marseille alors que la nuit tombait (j'avais prévu une longue escale, jusqu'au lendemain) mais ça m'a permis d'enchaîner avec deux autres mecs.
Je reparlerai très bientôt de l'un d'eux, Donatien, que je pars d'ailleurs retrouver à 
Marseille cette après-midi.
J'écris dans le train qui me ramène à lui.

Oui, j'avais finalement bien fait de prévoir une escale retour à Marseille avant de remonter sur Paris...



 

11 commentaires:

  1. À la fois c est dur d arrêter de vous lire car on veut sans cesse avoir des news et que ça se lit comme du petit lait, et puis du cul du cul du cul, un trop plein de cul. Normal c est l objet de votre blog et on oublie qu'entre deux éjaculations vous devez certainement lire, manger, travailler, vous laver, faire des courses, aller au ciné, aller pisser, regarder la TV, lire la presse, prendre le trom, commander une pizza, vous faire un resto, du sport, vous faire chier, avoir votre mère au téléphone... et c est la que je me dis aussi qu'une bite comme disaient les nuls, c est du béton, et même sans tonyglandil, parceque putain on a beau la serrer la frictionner la sucer la frotter la tournée dans tous les sens la mettre dans un trou et la secouer pendant des heures à l'intérieur ben ça redevient comme neuf à chaque fois. Moi qui pensait avoir une vie de pd classic clubber parisien à me taper tout ce qui bouge à un moment de ma vie et avoir honte de deux trois trucs boderline (grâce -et pas faute- à la drogue dont vous ne faites point l'apologie ici ) ben en fait je suis bien prude ☺️ Allez vite sur Grindr! Thomas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet je comprends qu'on puisse penser que ma vie ne soit faite que de sexe, vu que je ne parle jamais ici d'autre chose. J'ai souvent répondu dans les commentaires aux contributions d'autres lecteurs qui me faisaient la remarque bien moins aimablement que vous.

      Supprimer
  2. Ah pourquoi y a ma photo ? C à moi de l enlever ? Comment ça marche j vais me faire griller 😂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui y'a ta tête, tu as du la publier en photo de profil sur ton compte blooger...

      Supprimer
  3. Bof pas grave mais si vous réussissez à l enlever c cool merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non il n'y a que vous qui puissiez l'enlever...

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer