mardi 25 septembre 2012

Un plan dominateur

c'est la promesse : "Domi. Bourrin. Calin." c'est ça sa phrase de profil grindr
Il m'a dit salut, j'ai répondu salut.

Assez rapidement, je lui ai demandé ce qu'il en était de cette curieuse promesse de domination et de tendresse. Ça m'intriguait.
D'autant plus que j'ai découvert à plusieurs reprises, avec Salvadore mais pas seulement, qu'être dominé m'amusait un peu. Le meilleur en la matière était chinois, c'était au mois de juin. 
Lui annonçait la couleur dès le profil (rare), ce qui veut dire qu'il ne conçoit le sexe avec un mec qu'en tant que dominant. 

Il a l'air de s'y connaître, car la réponse à ma question fut cash :



Le reste est dans la lignée : plus de conversation par grindr, seulement par sms, date prise bien à l'avance, adresse envoyée, très très entreprenant.

Un rendez-vous qui approche, et cette sensation fébrile de ne pas savoir exactement -meilleur ou pire- ce qui nous attend.


J'ai donc là, devant les yeux, l'occasion d'un éventuelle bonne expérience. 
Jusqu'où ça va aller ? Insultes, crachat, attaché ?
Battu ?... puis consolé ?
C'est ça : une expérience.




4 commentaires:

  1. Fausse alerte, l'expérience ce sera pour une autre fois.

    Ce garçon était aussi prometteur dans son profil que mou dans sa domination. A un moment j'ai même eu l'idée de renverser les rôles pour lui montrer ce que ça pouvait faire, un vrai dominateur.

    Je vais peut-être rappeler mon asiatique raciste, finalement.

    RépondreSupprimer
  2. Le renversement des rôles, prévu ou non, est un truc assez chouette, mais qui mérite un partenaire encore plus difficile à trouver que pour un autre type de plan

    RépondreSupprimer
  3. Petard mouillé je l'avais dit :D ! Ca mérite un article pour louer ma prescience :D

    RépondreSupprimer
  4. Mais t'avais pas checké sa tronche avant quand même parceque sinon chapeau bas

    RépondreSupprimer