mercredi 8 août 2012

Je m'interroge sur la motivation

de celui qui m'écrit un long message via un site de rencontre à propos d'un précédent post que j'ai fait paraître ici. 

Bon déjà, je ne sais pas quand mes lecteurs comprendront que les commentaires ("trucs à ajouter" en bas de chaque post) sur ce blog ont plus vocation à recueillir ce genre de message que les sites de rencontre, où en général je suis peu disponible au débat.
Je ne suis pas sur le même mode quand je m'y connecte...

Enfin voilà, il m'écrit ça :


Salut,
je viens de lire ton dernier post [lien] de blog, tu sais il n'etait pas raciste ton ami asiat, faut pas faire de politiquement correct comme ça... 

Les asiatiques st trés sensible aux odeurs dans leur culture... ça incommode énormément les japonais a paris dans certains quartiers/ certaines lignes de métro par exemple.
Et les noirs, comme les roux, sentent plsu fort (comme certains bruns aussi et , moins fort, les sémites) pourquoi?
Simplement car leur peau sécréte une sueure bien plus acide que celle des blancs et qui s'oxyde plus vite et donc devient plus odorante en dégageant une odeur plus agressive... 

Le racisme ce n'est pas faire état de constatation scientifique sans les comprendre... ce peut aussi être de mettre un voile sur des réalités qu'on ne veut pas connaitre plutot que de les accepter...

J'espére que je t'ai pas saoulé ;)


Déjà si : tu m'as saoulé.

J'ai un moment été tenté de chercher sur le web toute la documentation à propos des odeurs de peau, et puis j'ai laissé tomber. J'aurais tout au plus découvert (parce que j'ai fouiné quand même cinq minutes) que l'odeur de la peau à beaucoup à voir avec l'alimentation.
Alors certes cette personne m'apprendra probablement que les noirs à Paris se nourrissent exclusivement de manioc...

Le vrai problème est de savoir d'où l'on parle. On ne se connaît pas lui et moi, et je discerne mal la nature de son combat. De mon côté je parle juste d'expérience. Selon un estimation rapide, j'ai peut-être couché dans ma vie avec environ deux cents garçons à la peau noire. J'ai au passage raconté quelques unes de mes rencontres sur ce blog. N'ayant pas particulièrement de problème d'odorat, je me serais sans doute rendu compte de quelquechose si ça clochait de ce côté là... Pour parler des conquêtes que les lecteurs de ce blog connaissent, après plusieurs années de vie sexuelle (et de couple) avec Wilfrid ou Salvadore, je n'ai toujours rien remarqué (Je m'étonne d'ailleurs toujours de l'absence totale d'odeur chez Salvadore, ce qui est assez dérangeant quand on couche avec quelqu'un).

La seule question qui subsiste c'est vraiment celle-là: la motivation de celui qui est prêt à consacrer dix minutes de son temps pour m'écrire ça.

On remarquera dans son propos quand même deux choses : 
- Il dit que les sémites (ceux qui parlent l'arabe et l’hébreu, en fait) sentiraient particulièrement, mais quand même moins que les noirs (oui parce qu'il y a une échelle des senteurs en plus).
Alors attention, important ! Faites bien votre choix quand vous aurez à apprendre une deuxième langue.

- J'attire également votre attention sur la fin de son message, ou par un raisonnement un peu bancal (là où je me mentirais en disant que l'odeur n'a rien à voir avec la couleur de peau, ce qui serait une forme de rejet de ma part), il essaie de conclure qu'en fait le raciste c'est moi.

Bon.

Heureusement, puisqu'aujourd'hui on fait un peu "courrier des lecteurs", il y a d'autres messages plus cool, et assez bien vus. 
Bon on me l'envoie encore via un site de rencontre (où j'ai linké ce blog dans ma page profil), ça m'énerve un peu mais c'est pas grave :


Je découvre ton blog. Au delà du sexe omnipotent je le trouve intéressant
En creusant on s'aperçoit d'une faible confiance en soi et d'un souhait ardent d'aller de l'avant
Un promouvant de soi
Intéressant... Peut être devrais je m'y mettre aussi






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire