lundi 11 juin 2012

Je me le suis finalement tapé,

Xiao, le chinois avec lequel je m'étais rapidement tripoté dans l'avion Paris-Houston.

Je n'avais pas recouché depuis le mec de Miami Beach (c'est vrai difficile à surpasser), et Xiao m'a retrouvé sur Adam4Adam cette semaine.

Je suis dans une période où je ne couche avec personne.

Il y en a souvent des comme ça. Ça permet de mieux apprécier les périodes d'euphorie sexuelle, avant et après. Pour l'heure moins confiance en moi, peur de ne pas plaire... Ou alors c'est la présence de Wilfrid chez moi qui me calme. C'est comme si le fait qu'il ait été mon premier amour rendait mes autres conquêtes illégitimes. Je le sens toujours là, derrière mon épaule, à désapprouver mes plans culs d'aujourd'hui.
Vivement qu'il se trouve un appart. Je me sens étrangement redevable, pas libre en fait. C'est ça.


Hors mis la culpabilité, coucher avec Xiao ne comportait aucun risque : il m'avait déjà vu, je lui plaisait à coup sûr, c'était gagné d'avance et je n'avais pas à m'en faire. En ce moment je prendrais assez mal de me faire éconduire, donc je joue la sécurité.

Xiao est mieux que dans mon souvenir. Plus beau, vraiment bien foutu, et pas si mal monté pour un asiatique. Je m'attendais à un passif (pourquoi est ce que je pense que tous les asiatiques sont passifs ?) comme je me souvenais qu'il me matait le paquet dans l'avion, et je suis tombé sur un actif dominateur.
Plutôt bon baiseur de surcroît, pour un dominateur. Il m'a claqué les fesses, traité de salope (normal, tout dominateur qu'il est j'avais quand même le dessus en tant que passif et j'ai osé continuer quand il m'a ordonné d'arrêter, ce qui l'a fait jouir trop tôt à son goût), et m'a même giflé.
Bon j'ai adoré, et j'aime de plus en plus ces trips là, ça m'inquiète..


Et si il avait eu 20 cm, comme il baisait ça m'aurait sûrement fait atrocement mal.
Mais le plus excitant c'était la finesse de sa peau, son absence quasi-totale de pilosité, qui contrastaient avec la brutalité de sa manière de faire.

Et ça me confirme une réflexion que je me fais depuis quelques jours :

Après tous les mecs que je me suis tapé, ce qui m'excite encore est de coucher avec des genres d'hommes que n'ai encore jamais connus.

Des géants, des latinos, mecs très virils, ou très effeminés... ou des chinois dominateurs.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire