mercredi 9 mai 2012

"Life is much more simple when you're young"

C'est une phrase d'un titre que j'écoute pas mal en ce moment, des Pet Shop Boys. Dans trois jours je serai en route pour le parc aquatique où a été tourné le clip, à Wet n'Wild en Floride.



C'est une phrase à laquelle on a envie de croire ("La vie est beaucoup plus simple quand on est jeune"), mais dont on réalise très vite la naïveté. 
Il se produit une bascule au cours de la vingtaine, où on se lâche complètement au pieu, où le sexe est dédramatisé et ne devient que du fun, et où notre vie sexuelle devient en accord avec le reste.


Pendant des années j'ai eu des vies très séparées. Mon petit ami ne fréquentait pas mes amis, que je tenais éloigné de ma famille, alors que j'isolais mes collègues de travail de tout le reste.
Il n'est pas évident, dans une société comme la nôtre où la morale est omniprésente, de réaliser que le libertinage pour soi n'est pas une tare.
Une fois assumées, ces vies deviennent conciliables. Mais cela prend du temps.


Et c'est une fois qu'on réalise que l'exercice de la dépravation nous fait entrer dans un monde plus grand que nous, que le désire peut être à la base de la relation entre les Hommes, qu'on délaisse tous ces complexes, d'infériorité comme de supériorité.



"Although we see the world through different eyes
We share the same idea of paradise
So don't search in the starts for signs of love
Look around your life, you'll find enough"









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire