mardi 22 mai 2012

Le but était de ne faire que des spécialités locales,

c'est à dire me taper un mec dans chaque État traversé. Et si je me suis envoyé Marcos, ce latino tout Texan fan de culture française prés de Houston, il était normal qu'en Louisiane je termine dans les bras de ce black rencontré tout naturellement sur un balcon de bar, et dont je ne me souviens déjà plus du prénom.
Un travesti défoncé, depuis la terrasse du "Pub & Parade", en fin de nuit


Bon en fait il venait de New York et passait deux semaines à la Nouvelle Orléans pour affaires, mais physiquement il faisait pourtant tout à fait couleur locale, surtout dans du quartier très black (Chef Menteur) où on avait pris notre hôtel. Et la deuxième samedi soir c'était un blanc chopé in extremis en fin de nuit sur grindr depuis le même bar, qui lui venait du Michigan pour passer une semaine de vacances...


Rien de plus facile à la Nouvelle Orléans que de trouver un mec. L'ambiance générale décadente s'oppose franchement au puritanisme du reste de l'Amérique, et le sexe est omniprésent sur Bourbon Street, la rue principale, autant chez les hommes que chez les femmes.
Deux gros lieux gays se font face sur Bourbon : le Oz, centré sur la danse, et le Pub & Parade, plus orienté drague (surtout avec ses urinoirs, très fréquentés...).
Les groupes d'amis se divisent et se retrouvent, tout le monde se parle en mode séduction, et à partir de trois heures du matin, quand les mecs ne trouvent pas dans les bras de qui finir la soirée, ils se connectent à grindr ou au radar de Adam4Adam puis passent d'un bar à l'autre pour se rencontrer et conclure dans la foulée.



Après un passage trop court par le Mississippi et l'Alabama (cent kilomètres dans chaque état et aucune nuit sur place), nous entrons en Floride par le nord. J'écris ces lignes dans une file d'attente de Busch Gardens, un parc d'attractions à Tampa.


Juste une info pour les jours qui viennent, là spécialité de la Floride c'est quoi déjà ? Le type bodybuildé bronzé ?







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire