mercredi 14 mars 2012

Maxim est un jeune hétéro russe,

il m'a proposé une rencontre l'année dernière, lors de ma précédente venue à Saint-Petersbourg par le principal site de rencontres gay.


Sur son profil vkontakte (équivalent russe de Facebook) il pose toujours avec plein de nanas, des photos très suggestives où il est aussi aux côtés de sa petite copine toujours à moitié à poil.


Extrait de la page vk de Maxim


Mais voilà, Maxim aime pomper. 
Il ne me plaisait pas plus que ça (justement il faisait peut-être trop hétéro) mais à force d'être insistant ça a fini par m'exciter (eh oui je suis comme ça).
Il voulait juste me sucer et en effet, arrivés dans son appart près de la station Prospekt Veteranov, c'est ce qu'il fit. Avec ardeur. 
Il ne se touchait même pas, il mettait simplement toute son énergie à me tailler une (très bonne) pipe. 
Il me regardait parfois dans les yeux, faisait frapper mon gland sur sa langue, gémissait, attentif à la progression irréversible de mon plaisir.
Et en bon suceur, il fait le nécessaire pour que j'éjacule sur son visage, et s'active précisément pour décupler l'intensité de l'instant.



Son truc c'est simplement de se savoir doué pour faire jouir les pédés avec sa bouche.


Il faut croire qu'il guettait dans mes statuts les signes de mon retour car dès que j'eu annoncé ma venue, il me re-proposait de lui rendre discrètement une visite.
Il faut dire que pour lui c'est tout confort : je suis français, je ne risque pas de le compromettre, et il peut se lâcher sans crainte.


Ce n'est pas difficile de trouver la vie sexuelle de ces mecs là fascinante. Pour ma part je ne doute pas qu'il puisse rester toute sa vie hétéro, bon amant pour les filles, fiable, voire bon père de famille, et qu'il continue à prendre son pied à sucer des mecs comme la dernière des salopes en cachette.


Une vie sexuelle épanouie, en somme.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire